Jack Lang : "La Fête de la musique a la vertu formidable de réunir"

Jack Lang était l’invité d’André Bercoff, ce 21 juin 2019 sur Sud Radio, dans son rendez-vous du 12h-13h, "Bercoff dans tous ses états", à l’occasion de la Fête de la musique.

Jack Lang : "Le 21 juin pouvait être l'occasion de célébrer en dignité chacune des musiques qui font vivre la culture française"

Jack Lang est l'invité d'André Bercoff, à l'occasion de la Fête de la musique qu'il a créée et qui est devenue mondiale. Mais comment est-elle née dans l'esprit de Jack Lang ? "Les idées viennent à l'esprit sans qu'on s'y attend. J'étais ministre de la Culture et, grâce à François Mitterrand, j'ai pu accomplir beaucoup de changements : la loi sur le prix unique du livre, le doublement du budget de la culture, le lancement des grands chantiers, notamment ceux du Louvre et de l'Opéra Bastille... Bref, nous avions beaucoup travaillé les premiers mois."

"Et puis, un jour de décembre, je me suis dit : 'Et si nous inventions un événement qui touche le cœur des gens ?' Avec un collaborateur, on a pensé à la musique parce qu'elle est trans-génération, elle réunit, elle fédère et puis, il y avait déjà beaucoup de musiciens amateurs en France, énormément même. Les différentes musiques étaient classées par genre et ne se mélangeaient pas. Nous voulions avoir une politique pour toutes les musiques, chacune reconnue dans son originalité. Il ne s'agit pas de tout mélanger. Le 21 juin pourrait être l'occasion de célébrer en dignité chacune des musiques qui font vivre la culture française."

"La très bonne idée, on le voit après coup, c'est d'avoir dit aux gens : 'Faites de la musique !'"

"La très bonne idée, on le voit après coup, c'est d'avoir dit aux gens : 'Faites de la musique ! Soyez acteurs, soyez inventeurs ! Participez à l'événement, construisez un événement qui sera le vôtre !' L'autre bonne idée, c'est d'avoir choisi le 21 juin, le jour de l'été, le plus long de l'année. Et puis c'est la saison des amours, c'est la saison des lumières. Tout ça, mélangé, a été simplement miraculeux... parce que ça aurait pu se casser la binette."

Jack Lang avoue avoir eu le plus grand trac de sa vie pour la première Fête de la musique : "Je n'étais pas sûr qu'à 20 heures, les gens allaient sortir de chez eux. Et de conclure : La Fête de la musique a la vertu formidable de réunir et de faire participer les Français".

 

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez André Bercoff et ses invités du lundi au vendredi sur Sud Radio, à partir de midi. Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !