Rompre l’abstinence dans le couple, les conseils de Brigitte Lahaie

Evidemment un couple peut aller bien sans relations sexuelles mais c’est tout de même mieux quand l’harmonie sexuelle est encore là. Alors comment refaire l’amour après un long moment sans rapport sexuel ?

Rompre abstinence dans le couple
Tous les conseils de Brigitte Lahaie sont sur Sud Radio

Bien sûr, on peut choisir l’abstinence comme mode de vie de couple. Si c’est le cas, c’est une décision que vous aurez prise à deux. Parce que lorsqu’un seul des deux partenaires ne tient plus à faire l’amour, la première idée qui nous trotte dans la tête, c’est souvent « il ou elle a quelqu’un d’autre dans sa vie ». Or, il existe bien d’autres raisons. Des soucis familiaux, des problèmes au travail, une période de grosse fatigue, une déception… Et d’ailleurs, la plupart du temps, les infidèles ne délaissent pas nécessairement leur partenaire.

Abstinence : mes conseils pour se redonner envie

Premier conseil, évoquez le sujet mais surtout sans émettre la moindre critique. Et souvenez-vous du dernier rapport, s’il a mal marché, n’était plus du tout harmonieux ou qu’il y a eu un incident, la cause est peut-être là. La peur d’un nouvel échec suffit parfois à éviter le rapport.

Ensuite, voyez si vous ne vous êtes pas trop endormi dans une routine contraire à l’excitation du début. Dans ce cas, il faut donc redynamiser votre sexualité. Et surtout voyez si cette froideur ne cache pas des règlements de comptes.

Rappelez-vous cette formule : on ne peut pas faire la guerre toute la journée et faire la paix le soir.

Pour s’offrir dans ce qu’il y a de plus intime, il est tout de même indispensable de se sentir compris, respecté et aimé par l’autre. Alors, communiquez mais sans aborder de front la question de la sexualité.

Enfin, un passage à vide n’est vraiment pas grave, apprenez à relativiser ! Nos désirs ne sont pas toujours au diapason, c’est normal. En revanche lorsque la sexualité est absente depuis plus d’un an (sauf s’il y a une grave maladie), il est plus que temps de s’en préoccuper. Sachez aussi faire la part des choses. On peut se passer de sexualité durant un laps de temps important mais l’intimité sensuelle doit rester présente. Des gestes de tendresse, des baisers, des mots d’amour ou des câlins rituels. Finalement, c’est la sensualité qui compte, c’est-à-dire continuer à se toucher et se sentir.

Brigitte Lahaie

A lire aussi : Maintenir une bonne libido au sein du couple

Et retrouvez Brigitte Lahaie sur la page Facebook de l'émission !