single.php

Laurent Michelon : "Xi Jinping et Vladimir Poutine ont entériné la multipolarité"

Par Jean Baptiste Giraud

Laurent Michelon, entrepreneur français en Chine, était l'invité de "Bercoff dans tous ses états" le 23 mars 2023 sur Sud Radio.

Laurent Michelon
Laurent Michelon, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

Laurent Michelon est auteur du livre "Comprendre la relation Chine-Occident : la superpuissance réticente et l’hégémonie isolée" (Éditions Perspectives Libre).

 

Laurent Michelon : "Il y a des opportunités économiques énormes pour les gens qui vont s’installer en Chine"

Selon Laurent Michelon, les médias occidentaux sous-estiment l’importance de la rencontre de Xi Jinping et Vladimir Poutine. "C’est un événement de l’amplitude de Yalta. Mais c’est un Yalta sans Occidentaux. Ces deux dirigeants ont pris des décisions qui auront des conséquences d’envergure mondiale. Ils ont entériné la multipolarité. Jusqu’en novembre 2022 et le sommet du G20 à Bali, la Chine était encore dans la recherche d’une détente avec les États-Unis. Mais depuis, elle a complètement recalibré sa politique vis-à-vis de l’Occident. La Chine a vu le dénouement de l’histoire du ballon espion, puis a vu son plan de paix pour l’Ukraine balayé d’un revers de main. Elle a donc compris qu’après la Russie, elle était la prochaine sur la liste. On voit que concernant les Nouvelles Routes de la Soie, qui étaient un projet purement chinois jusqu’à il y a récemment, Xi Jinping a annoncé à Moscou sa volonté que ce projet soit relié à l’Union économique eurasienne, qui est un projet russe. Alors qu’avant, on parlait de compétition entre les deux projets."

 


Pour Laurent Michelon, la Chine offre des opportunités économiques incomparables, et il est bête de la part des Occidentaux de s’en priver. "La Chine est la deuxième puissance économique mondiale, ce qui veut dire des opportunités économiques pour tout le monde. Pour les étrangers, la délivrance de visas a repris la semaine dernière. Il y a des opportunités économiques énormes pour les gens qui vont s’y installer. Ce qui me chagrine, c’est de voir à quel point l’Union européenne et la France en particulier sacrifient leur bonne relation économique avec la Chine qu’on a depuis le général de Gaulle. C’est notre premier partenaire économique. Or, en 2021, l’Union européenne a gelé l’accord global sur les investissements qu’elle a signé avec la Chine. Cela, à cause de la question des Ouïghours. Cela a été lancé dans les médias occidentaux sans aucune preuve."

"Sur un an, l’Union européenne a augmenté ses investissements en Chine de 92,2%"

Selon Laurent Michelon, les États-Unis et l’Union européenne jouent à un jeu pervers avec la Chine. "Ce qu’on voit dans les chiffres du commerce extérieur avec la Chine, c’est qu’en 2022, le commerce entre la Chine et les États-Unis a encore battu un record historique. En même temps, cela fait quatre ans qu’on nous parle de découplage économique entre les États-Unis et la Chine. Mais dans les chiffres, on a encore battu en record. L’Union européenne, tous pays confondus, a investi, en 2022, 92,2% de plus par rapport à 2021… tout en nous disant que la Chine est en train de s’écrouler, que la politique anti-Covid était suicidaire. On se demande quel est ce jeu pervers auquel jouent les médias."

 


Et à l’intérieur de la Chine elle-même, le commerce a-t-il pris le dessus sur les considérations politiques ? "En Chine, l’aspect politique supplante toujours l’aspect économique. Comme j’explique dans le livre, dès qu’il y a un acteur économique qui s’élève et commence à avoir des ambitions politiques, le parti intervient, et c’est stoppé net. Donc, oui aux affaires mais non au lobbyisme politique. Il y a l’école du parti, et puis il y a un filtrage au sein du parti qui fait que chaque membre du parti fait preuve de sa capacité technique à gérer les dossiers d’une part, et de sa loyauté d’autre part. C’est quelque chose qui est contrôlé en permanence. Sa connaissance également de la philosophie politique. Chaque cadre du parti doit disserter régulièrement sur la pensée de Xi Jinping, sur ces derniers discours, des choses comme ça, pour s’assurer qu’ils ont bien compris", a répondu Laurent Michelon.


À lire aussi :

Retrouvez “L'invité média”  chaque jour à partir de 10h00 dans le 10h - midi Sud Radio avec Valérie Expert

L'info en continu
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/