single.php

Que faut-il attendre de ce Salon de l’Agriculture ?

Que faut-il attendre du Salon de l’Agriculture qui s’ouvre, après la mobilisation agricole de ces dernières semaines ? Pour en parler, Jérôme Bayle, agriculteur à l’initiative de la mobilisation et des blocages, était l’invité d’Alexis Poulin sur Sud Radio, vendredi 23 février.

Agriculture : Jérôme Bayle, invité d’Alexis Poulin dans "Poulin sans réserve” sur Sud Radio.
Agriculture : Jérôme Bayle, invité d’Alexis Poulin dans "Poulin sans réserve” sur Sud Radio.

Cela fait plusieurs semaines que les agriculteurs manifestent leur colère face au gouvernement. La classe politique est désormais confrontée à une épreuve de force : le Salon de l’Agriculture qui débute. Que peut-on espérer de cet événement ? Qu’en attendent ceux qui nourrissent la France ?

Agriculture : un travail sur le long terme

"Les choses avancent dans le bon sens. Mais ce ne sont pas trois dossiers qui vont sauver l’agriculture française. C’est un travail sur le long terme" explique Jérôme Bayle, agriculteur à l’initiative de la mobilisation et des blocages de ces dernières semaines, au micro d’Alexis Poulin. "Le problème, c’est que nous avons 40 ans de retard. Quarante années où l’agriculture française a été délaissée. Tout le monde aimerait que cela avance plus vite. D’où le fait qu’il y ait beaucoup de pression" ajoute-t-il.

Jérôme Bayle fera partie des agriculteurs présents sur le Salon de l’Agriculture. "J’irai pour m’expliquer avec certaines personnes qui ont besoin qu’on leur rafraîchisse un peu la mémoire" lance-t-il. "J’y vais pour dire ce que j’ai à dire. Pas pour mettre la pression. La pression, ils l’ont. Je sais que les nuits sont très courtes pour eux. Mais il faut continuer. On ne les lâche pas. Ils nous ont promis qu’ils ne nous lâcheraient pas. Gabriel Attal a promis qu’il ne lâcherait pas les agriculteurs français" précise-t-il sur Sud Radio.

"Tant que ça n’avance pas assez vite, on sera présent"

Ce ne sont pas que des pansements qui vont sauver l’agriculture française, estime Jérôme Bayle. "Il va falloir prévoir une guérison sur du long terme, une vision sur l’agriculture future. Il faut qu’on nous redonne le droit de produire et qu’on discute de l’agriculture française. Vous savez, c’est un match. Aujourd’hui on a repris la main. On reparle d’agriculture depuis le 15 janvier. On a la population avec nous. A nous de continuer" explique Jérôme Bayle.

S’agissant du grand débat proposé par Emmanuel Macron, qui divise déjà, Jérôme Bayle estime que "si c’est pour faire de la communication, cela ne sert à rien". "Par contre, s’asseoir tous autour d’une table pour que l’on trouve tous des solutions, cela peut être réalisable. Mais aujourd’hui il y a trop d’écart entre nous pour s’asseoir autour de la table" conclut-il sur Sud Radio.

Cliquez ici pour écouter l’invité d’Alexis Poulin dans son intégralité en podcast.

Retrouvez l’invité d’Alexis Poulin chaque vendredi à 13h dans “Poulin sans réserve” sur Sud Radio.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
17H
15H
14H
13H
11H
10H
09H
07H
04H
00H
Revenir
au direct

À Suivre
/