single.php

Arbitre agressé lors d'un match de rugby : "C'est inacceptable"

Par Clément Arion

Lors d'un match entre Le Las et Le Beausset, le jeune homme de 19 ans a été frappé au visage par un joueur. Un choc d'une rare violence dans le rugby amateur.

Thumbnail

Le match aller entre les deux clubs de Régionale 2 s'étaient déjà fini en bagarre général. A la fin du match retour, dimanche dernier, un joueur est expulsé à la 75ème minute après avoir menacé l’arbitre du match… Il finit finalement par le frapper violemment au visage. Pris de maux de tête et de vomissements, l'arbitre est transporté au CHU.

Un acte scandaleux pour Laurent Cardona, ancien arbitre professionnel : "C'est inacceptable et intolérable. Voir un jeune arbitre se faire agresser dans un match de Régionale 2, il n'y a aucune excuse pour mettre ce comportement dans une case. Une fois, c'est une fois de trop. Se faire agresser par derrière, lâchement, par un joueur... Dans une fonction qu'on exerce par plaisir, c'est difficile. J'espère qu'il pourra passer au-delà de ça parce que le rugby doit rester un plaisir."

La réaction de Laurent Cardona, ancien arbitre professionnel.

Le jeune arbitre reconnaît une montée de la violence depuis la Coupe du Monde. Il se dit “traumatisé” par ce qu’il a vécu… Mais il ne compte pas arrêter d’arbitrer pour autant. La Ligue Sud de Rugby s’est portée partie civile dans la plainte déposée contre le joueur de Pont-du-Las. L'agresseur, qui d'ailleurs, s’est fait virer de son club malgré ses excuses.

Il est maintenant interdit de terrain en attendant la commission de discipline de la Ligue Sud de rugby. C'est visiblement un récidiviste. Il a été suspendu plus de 300 semaines (environ sept ans) au cours de la saison 2011/2012 pour les mêmes faits. "Il avait déjà frappé un arbitre", explique sur France Bleu Provence Sébastien Rizza, président de la Ligue Sud, lui-même ancien arbitre victime d'une agression. Il prône une tolérance zéro, "ce joueur n'a plus rien à faire sur un terrain de rugby".

Le rugby comme beaucoup de sports amateurs, n'est donc plus épargné par la violence.

L'info en continu
21H
20H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/