single.php

Qatar 2022 : de nouvelles révélations accablantes

Par Jérémy Jeantet

France Football révèle ce mardi de nouvelles informations concernant les soupçons de corruption dans l’attribution de l’organisation du Mondial 2022 au Qatar. Pour Eric Champel, journaliste, ces zones d’ombre sont “suffisantes pour remettre en cause le vote”.

Thumbnail

Le journaliste Eric Champel, de l'hebdomadaire France Football, était l'invité de l'émission Rugby & Cie sur Sud Radio, alors que son journal sort ce mardi de nouvelles informations accablantes sur la corruption dans l'attribution du Mondial 2022 au Qatar."C’est la première fois que quelqu’un accepte de parler à visage découvert, explique-t-il. Elle raconte comment, dans une suite d’hôtel à Luanda, un dignitaire qatari a proposé à des membres de fédérations africaines de l’argent pour influencer leur vote.""Il y a des zones grises sur 14 des 22 votants. C’est le nombre de voix obtenues par le Qatar. C’est suffisant pour remettre en cause le vote. Au nom de l’éthique, de l’exemplarité que doit être une fédération internationale de football, on doit de nouveau voter."Avant de retirer l'organisation au Qatar, le journaliste demande qu'on laisse le temps à une enquête d'établir la vérité : "Ce que l’on peut faire dans un premier temps, c’est neutraliser pendant un an tous les contrats qui ont été passés, neutraliser la réflexion sur le fait de jouer en été ou en hiver, pour faire toute la lumière sur ce qu’il s’est réellement passé."

L'info en continu
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/