single.php

Les 5 infos sport du week-end : Amiens et Zverev au paradis, Obradovic forge sa légende

Par Benjamin Jeanjean

Chaque lundi, la rédaction de Sudradio.fr vous propose les cinq informations sportives qui ont marqué le week-end. Cette semaine, focus sur la folle dernière journée de Ligue 1 et de Ligue 2, les qualifications de Toulon et du Racing pour les demi-finales du Top 14 ou encore le tour de force de Mischa Zverev, star montante du tennis mondial.

Thumbnail

Ligue 1 / Ligue 2 : Caen soulagé, Amiens miraculé

Après 37 journées, la Ligue 1 2016/2017 tirait sa révérence ce samedi soir. Une dernière journée qui a vu Caen décrocher le nul sur la pelouse du PSG (1-1), un nul synonyme de maintien arraché de justesse au détriment de Bastia et Nancy, qui descendent en Ligue 2, et de Lorient, qui jouera un barrage crucial contre… Troyes. Les Troyens avaient pourtant fait le nécessaire pour se classer deuxièmes de Ligue 2 en arrachant la victoire à Sochaux (3-2 après avoir été menés 2-0), mais ils se sont fait coiffer sur le poteau par… Amiens. Au bout du bout d’une ultime journée de Ligue 2 qui pouvait encore permettre à six équipes de monter en Ligue 1, les Amiénois ont décroché le précieux sésame en marquant le but de la victoire (2-1) à Reims à l’ultime seconde du match. Les Picards accompagneront donc Strasbourg dans l’élite, pour le plus grand désespoir de Nîmes, Brest et surtout Lens, qui y a cru jusqu’au bout… Un dénouement cruel pour les battus, mais magnifique pour Amiens.

Étranger : le Real Madrid renoue avec le titre, la Juventus intraitable

Après un duel qui aura duré jusqu’à la dernière journée, le Real Madrid a réussi à maintenir à distance le FC Barcelone pour décrocher le 33e titre de champion d’Espagne de son histoire. C’est le tout premier titre de champion de Zinédine Zidane en tant qu’entraîneur, au terme d’un championnat globalement dominé par les Madrilènes.

Un peu plus à l’Est, la Juventus Turin a elle aussi raflé la mise en Italie en repoussant la menace de l’AS Rome. En s’imposant face à Crotone (3-0), les Turinois ont remporté eux aussi leur 33e titre, le sixième d’affilée (un record en Italie).

Top 14 : Toulon et le Racing 92, maîtres des barrages

C’est devenu maintenant une habitude : le Racing Club de Toulon jouera bien les demi-finales du Top 14. Quatrièmes de la saison régulière, les Toulonnais ont remporté leur match de barrage contre Castres (26-22) grâce notamment à leur arrière gallois Leigh Halfpenny, auteur de 21 points dont un essai crucial en deuxième période. Et comme un bonheur n’arrive jamais, le club de Mourad Boudjellal disputera sa demi-finale contre La Rochelle à… Marseille. Le déplacement ne devrait pas être trop éreintant pour les organismes.

Dans l’autre barrage, le Racing 92, sixième de la saison régulière, a accompli un petit exploit en allant s’imposer sur la pelouse de Montpellier, troisième (22-13). Les coéquipiers de Dan Carter, qualifiés in extremis pour ces barrages, affronteront de leur côté Clermont, toujours à Marseille.

Tennis : Alexander Zverev terrasse Novak Djokovic en finale à Rome

C’est l’un des visages de la nouvelle génération appelée à dominer le tennis mondial dans les années 2020. Âgé de 20 ans seulement, l’Allemand Alexander Zverev a remporté dimanche le premier grand titre de sa carrière sur le circuit ATP en s’adjugeant le relevé Masters 1000 de Rome. En finale, le petit prodige a battu ni plus ni moins que le numéro 2 mondial et très expérimenté Novak Djokovic (6-4, 6-3). Une victoire de prestige qui lui permet en plus d’intégrer pour la première fois de sa carrière le top 10 mondial.

Euroligue : à Istanbul, le Fenerbahçe plane sur le basket européen

Alors qu’aucun club turc n’avait jusqu’ici réussi à remporter l’Euroligue, le Final Four disputé cette année à Istanbul était l’occasion ou jamais pour le Fenerbahçe, qui évoluait donc à domicile. Après avoir écarté sans ménagement le Real Madrid en demi-finale, les Turcs ont fait plier l’Olympiakos Athènes en finale (80-64). Si les grands artisans de ce sacre européen se nomment Ekpe Udoh, Bogdan Bogdanovic, Jan Vesely, Luigi Datome ou encore Pero Antic, un seul nom revient aujourd’hui sur toutes les lèvres, celui de Zeljko Obradovic. Déjà considéré comme le plus grand entraîneur de l’histoire du basket de clubs européen, le Serbe a décroché dimanche sa 9e Euroligue, avec un 5e club différent (1992 avec le Partizan Belgrade ; 1994 avec Badalone ; 1995 avec le Real Madrid ; 2000, 2002, 2007, 2009 et 2011 avec le Panathinaïkos ; 2017 avec Fenerbahçe). Irréel.

L'info en continu
21H
20H
19H
17H
16H
15H
14H
12H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/