single.php

Rugby - Commotions : Clermont réagit à l'assignation en référé de Jamie Cudmore

Dans un communiqué paru mercredi soir, l'ASM Clermont Auvergne apporte quelques éclaircissements après avoir été assignée en référé par son ancien deuxième ligne, Jamie Cudmore.

Thumbnail

Publié sur le site internet de l'ASM, ce communiqué entend remettre les choses à l'endroit sur les accusations de l'ancien international canadien. En premier lieu, le club a voulu rappelé que Jamie Cudmore n'a pas déposé de plainte pour le moment mais une assignation en référé. Cette procédure permet à la justice d'ordonner une expertise médicale en guise de preuve avant un éventuel procès.

Le club a donc précisé qu'il "n'a rien à cacher dans ce dossier et ne contestera pas cette demande, bien qu'elle émane de personnes n'ayant visiblement pas la maîtrise de ces questions médicales très pointues" avant de remettre en cause les accusations du joueur. "Cette demande porte sur le suivi, par le Club, de commotions cérébrales, qu'aurait subies le joueur, il y a plus de 2 ans. Depuis, ce dernier a participé à la Coupe du Monde en 2015 et signé un contrat de joueur de 2 ans, avec le club d'Oyonnax (il va intégrer le staff)".

Dans tous les cas, l'ASM "apportera, dans la transparence, tous les éléments factuels et objectifs que pourrait éventuellement solliciter l’Expert désigné" avant de souligner son implication depuis plusieurs années dans la prise en charge des commotions cérébrales. "Dès la saison 2014/2015, le Club a mis en place le suivi systématique de l'évolution de la protéine S100, marqueur du traumatisme, lors de chaque suspicion de commotion constatée en match ou à l'entrainement". Affaire toujours à suivre...

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/