single.php

Un tiers des électeurs LFI et RN tentés de quitter la France

Par Jean Baptiste Giraud

L'expatriation tente fortement les jeunes Français face à une situation politique et économique française qui ne leur convient plus.

expatriation, jeunes, france
Pixabay/JoshuaWoroniecki

Au lendemain de l’adoption, par le Parlement français, de la loi Immigration qui devrait serrer la vis sur les arrivées en France, la question se pose : qu’en est-il des départs ? Est-ce que les Français veulent rester sur le territoire ou sont-ils tentés de s’expatrier ? La réponse diverge en fonction de l’âge mais aussi des opinions politiques.

 

L’extrême-gauche comme l’extrême-droite tentées par l’expatriation

Pour comprendre l’avis des Français sur l’expatriation, et leurs attentes à ce sujet, EconomieMatin et Taiga ont commandé à Opinionway un sondage. Les résultats, publiés le 21 décembre 2023, montrent que les plus tentés par l’expatriation sont les électeurs se trouvant aux deux extrêmes de l’échiquier politique. Alors que, d’une manière générale (toutes réponses confondues), 30% des Français répondent "oui" à la question "Au regard du climat politique et de la situation économique actuelle du pays, seriez-vous tenté de quitter la France ?", cette part est légèrement plus importante chez les électeurs LFI, RN et Reconquête.

Le sondage, qui se penche sur les opinions des répondants en fonction de leur préférence au premier tour de la Présidentielle 2022, dévoile que 39% des électeurs ayant voté Jean-Luc Mélenchon et 36% de ceux ayant penché pour Marine Le Pen ou Eric Zemmour se laisseraient tenter par l’expatriation.

À l’inverse, les électeurs ayant choisi Emmanuel Macron au premier tour de la Présidentielle de 2022 ne sont que 14% à penser quitter la France, le taux le plus bas tous candidats confondus.

 

Les jeunes veulent s’expatrier, les seniors préfèrent rester

Outre les divergences politiques, l’âge joue un rôle majeur dans la tentation de l’expatriation. Selon le sondage OpinionWay pour EconomieMatin et Taiga, l’envie de quitter le pays est très présente chez les jeunes adultes, et même majoritaire chez les 18-24 ans (54%), devant les 25-34 ans (37%). La tentation de devenir expatrié s’estompe avec l’âge, et les seniors (+65 ans) ne sont plus que 16% à penser quitter le pays.

Pour Bruno Jeanbart, directeur des études politiques et vice-président d’OpinionWay, "ce sondage confirme une forme de lassitude et de désenchantement des Français à l’égard de leur pays, que toutes nos enquêtes sur la défiance enregistrent. A l’heure où l’on parle tant d’immigration dans le débat, le risque de voir nos jeunes émigrer n’est pas à négliger".

Le fait que les jeunes soient les plus enclins à partir de France pourrait expliquer notamment pourquoi le Canada semble attirer 28% des 30% de Français qui voudraient quitter le pays : entre son marché de l’emploi très dynamique et la possibilité de s’installer au Québec et donc ne pas connaître de barrière de langue, le Canada est depuis plusieurs années une destination privilégiée par les expatriés hexagonaux. L’Europe, de son côté, attirerait 31% des expatriés, dont 7% en Allemagne, 6% en Italie et 5% au Royaume-Uni.

L'info en continu
19H
18H
17H
16H
15H
13H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/