single.php

Stations de ski : à Noël, "ce sera d'autres manières de découvrir la montagne !"

Les stations de sports d'hiver vont pour la plupart rouvrir, pour le coup d'envoi des vacances de Noël. Rouvrir oui, mais avec des remontées mécaniques qui seront à l'arrêt et des domaines inaccessibles. Pourtant, beaucoup de professionnels misent sur d'autres activités pour attirer les vacanciers, comme le ski de fond ou les raquettes. Les professionnels espèrent profiter de l'engouement autour de ces disciplines, ainsi que d'un "effet déconfinement". Exemple dans les Pyrénées, à la station de Superbagnères, en Haute-Garonne, où tous s'activent pour être prêts à accueillir le public.

Les remontées mécaniques resteront fermées pour les vacances de Noël. (© AFP)

Reportage de Thomas Rossi pour Sud Radio

 

"Ce sera d'autres manières de découvrir la montagne !"

Skis de piste aux pieds, Annie, venue exprès d'Orthez à 180 km de Superbagnères, se permet quelques descentes malgré l'absence de remontées mécaniques. "J'ai appris que le domaine était préparé, je fais quelques allers-retours, je suis remontée avec le camion qui déblaie la neige !" explique-t-elle.

Tolérée ces derniers jours, cette pratique ne sera bientôt plus permise. Pour profiter de la neige, abondante cette année, il faudra se tourner vers d'autres activités. Ski de fond ou raquettes sur des parcours préparés et balisés, mais aussi luge pour les enfants. Des disciplines qui ont le vent en poupe et qui, l'espère Manon, restauratrice sur le plateau de Superbagnères, attireront les vacanciers : "ce sont des vacances familiales, les gens sont là pour se faire plaisir. Ce ne sera pas avec du ski alpin comme on le fait d'habitude, reconnaît-elle, ce sera d'autres manières de découvrir la montagne !"

Julie, qui possède deux magasins de location de skis, ne sait quant à elle pas trop à quoi s'attendre : "je n'ai pas d'espérances ni de désespérances, confie-t-elle, pas d'attentes particulières".

 

"On se met en situation de pouvoir accueillir de la meilleure des façons notre clientèle"

Pour Christophe Esparseil, qui dirige trois stations pyrénéennes de Haute-Garonne, le public devrait malgré tout répondre présent : "on a vu déjà cet été que malgré les conditions, la destination montagne a été privilégiée, rappelle-t-il. J'imagine qu'on aura la même chose en ce début d'hiver, malgré l'interdiction d'ouverture des remontées mécaniques". "Et bien sûr pendant ces vacances, avec des domaines skiables enneigés, on se met en situation de pouvoir accueillir de la meilleure des façons notre clientèle, qui va pouvoir avec les enfants pratiquer des activités encadrées, sécurisées", ajoute-t-il.

 

 

Mais les professionnels gardent quand même en tête le 7 janvier, date de réouverture complète des domaines. "On est tournés vers l'avenir, affirme Christophe Esparseil, aujourd'hui notre objectif est l'ouverture au 7 janvier. Les propos de Jean Castex sont clairs : 'vous serez autorisés à rouvrir sauf catastrophe sanitaire'. On s'attache à cette date-là et on y croit vraiment !"

D'ici-là, tous espèrent limiter la casse et pourquoi pas avoir de belles surprises pendant ces vacances de Noël.

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
20H
19H
17H
16H
15H
13H
12H
09H
08H
21H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/