single.php

Salles de sport fermées : "Les gens se désabonnent et vont s'entraîner ailleurs !"

Les salles de sport vont-elles rouvrir à Marseille ? À Rennes, les gérants de clubs ont obtenu gain de cause mais pas à Bordeaux ni à Nice. Partout, la contestation s’organise. À Paris, où on attend encore une décision de justice, une manifestation partira vendredi 2 octobre à midi de la gare Montparnasse. Une pétition en ligne pour demander la réouverture des salles a déjà recueilli 75.000 signatures. L’espoir à Marseille, c’est que la justice donne aussi son feu vert.

Reportage à Marseille de Lionel Maillet pour Sud Radio

 

"À côté c'est ouvert, donc les gens se désabonnent et vont s'entraîner ailleurs !"

Déjà cinq jours que les appareils de musculation prennent la poussière dans le club de fitness de Caroline Levy, qui attend beaucoup de la justice pour pouvoir reprendre le travail. "Mon activité plonge, mes coachs n'ont plus de travail, déplore-t-elle. Ils veulent nous donner des aides, mais il faut être à jour sur toutes les cotisations, explique-t-elle. Mais comment peut-on être à jour sur toutes les cotisations si on est fermé et que l'activité ne redémarre pas ?"

"On nous ferme alors qu'à côté c'est ouvert, donc les gens se désabonnent ou ne sont pas prélevés chez moi et vont s'entraîner ailleurs !" dénonce-t-elle. Tout ça "pour une cause qu'ils n'ont même pas prouvée ! affirme-t-elle. Qui prouve que nous sommes les premiers le nid à microbes, avec les bars et les restaurants ? On se moque de nous et ça me rend dingue..."

 

 

"Nos adhérents, qui étaient soi-disant susceptibles de venir nous contaminer chez nous, qui vont contaminer les salles aux alentours"

Les salles de sport qui rouvrent à Rennes, alors pourquoi pas à Marseille ? s’interroge Florian Vetillard, coach sportif. Une dizaine d’employés au chômage partiel et le sentiment de vivre une terrible injustice car dans les communes voisines, tous les clubs sont en libre accès. "Il y a des clubs qui se retrouvent envahis par nos adhérents, qui sont susceptibles d'avoir le Covid et qui étaient soi-disant susceptibles de venir nous contaminer chez nous, qui vont contaminer les salles aux alentours..."

La bonne solution, c’est tout simplement d’appliquer le protocole sanitaire qui existe déjà, explique Élodie Francezon, qui gère un atelier de coaching sportif. Selon elle, "il va falloir vivre avec ce virus, qui sera encore là l'année prochaine et dans deux ans. Pourquoi ne pas nous laisser travailler avec les gestes barrières qu'on a mis en place ?"

Réouverture ou pas, les gérants de salles de sport d’Aix-en-Provence et de Marseille seront fixés sur leur sort dans la matinée.

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

 

L'info en continu
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/