Réouverture des cinémas: "la programmation se met en place au fur et à mesure"

C’est l’un des derniers espaces à ne pas avoir été déconfinés. Après près de 100 jours de fermeture, les cinémas ont l’autorisation de rouvrir ce lundi. Et les cinéphiles ont hâte.

(STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
Reportage Sud Radio de Mayeule de Charon

 

Elodie et Eloise ne comprennent pas pourquoi elles ont autant attendu pour retourner dans les salles obscures: "On rouvre les bars et d'autres commerces, je vois pas pourquoi on rouvrirait pas les cinémas. C'est une belle nouvelle, c'est cool de pouvoir retourner voire les films. Je vois que y'a un Christopher Nolan qui va bientôt sortir, j'ai plutôt hâte de le voir". Du côté des cinémas, on est prêts: Ludovic Kloeckner dirige le Méga CGR de Cagnes-sur-Mer:

"On évite tous les croisements entrée-sortie, on a mis en place la signalétique pour la distanciation, les gestes barrière, on a équipé toutes nos salles de gel hydro-alcoolique"

 

Un fauteuil sur deux sauf si vous venez ensemble

Le port du masque reste recommandé et le public ne pourra pas s’asseoir n’importe où. "Un fauteuil sur deux sauf si vous venez de la même cellule familiale, que vous êtes ensemble". Toutes les parties communes seront nettoyées entre chaque séance, les salles ventilées. Malgré le contexte, Ludovic Kloekner est assez confiant pour les deux mois d’été:

"L'été, c'est une bonne période historiquement. Depuis quelques années, nous avions de grosses sorties, des gros films américains. Cette année, on verra un peu... La programmation se met en place au fur à mesure"

 

Selon un dernier sondage Médiamétrie, 18 millions de français sont prêts à revenir dans les salles ces quatre prochaines semaines.

 

"Je suis résolument optimiste, quand je vois les terrasses et restaurants pleins. Les gens ont envie de sortir, se déconfiner pour de vrai, reprendre une vie normale" - Après plusieurs mois à regarder des films sur des plateformes, les Français vont ils avoir envie de revenir au cinéma? La réponse est oui pour Guillaume Bachy, directeur du cinéma le Palais à Créteil, un complexe de trois salles et 500 places (qui lui rouvre mercredi)