single.php

Rentrée scolaire : "C'est juste de l'occupationnel !"

Rentrée scolaire post déconfinement, chapitre 2 : protocole sanitaire allégé, école et collège obligatoires pour tous. Mais ça risque de ne pas se passer ainsi, puisque de nombreux parents sont réticents et dans ce contexte de fin d’année scolaire, beaucoup ont déjà rendu leurs manuels.

C'est la reprise pour les écoliers et les collégiens lundi 22 juin. © AFP

 

Reportage à Marseille de Stéphane Burgatt pour Sud Radio

 

"Il ne souhaite pas y aller, il n'est pas en échec scolaire et pour lui, l'année est finie"

Énorme défiance du côté des parents à l’image de Hinda Bennour, coordinatrice de l'association "Les Minots de Saint Charles" à Marseille. Son fils est au collège et ne reprendra pas lundi 22 juin au matin : "il ne souhaite pas y aller, il n'est pas en échec scolaire et pour lui, l'année est finie, explique-t-elle au micro de Stéphane Burgatt. Il ne comprend l'intérêt et moi non plus, parce que chaque année c'est le grand classique, une fois que les conseils de classe sont passés et qu'on a rendu les livres, il n'y a plus de cours !", rappelle-t-elle.

"Pourquoi dans un contexte comme celui-là, forcer les gamins à aller en cours ? Pour elle, c'est juste de l'occupationnel, on est en cours de réinscription pour l'année prochaine, on prépare la rentrée prochaine, comment motiver des élèves ? C'est l'incompréhension la plus totale !"

 

"Il y a déjà une vague d'enfants qui ne sont plus sur Marseille"

"La place des enfants est à l'école, mais dans des circonstances normales !, estime Hinda Bennour. On ne sort pas des décisions de sous le chapeau sans comprendre l'intérêt pédagogique qu'il y a derrière".

 

 

Peu d’enfants supplémentaires au portail d’entrée selon Séverine Gil de l’associaiton MPE13, notamment parce que certains parents qui ont repris le travail ont trouvé d’autres solutions qu’un accueil scolaire à temps partiel. "Les enfants sont gardés par quelqu'un ou sont partis chez les grands-parents, il y a déjà une vague d'enfants qui ne sont plus sur Marseille", affirme-t-elle.

Sa fille a déjà repris le collège mais elle s’inquiète de voir son emploi du temps à nouveau chamboulé.

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

 

L'info en continu
14H
13H
12H
11H
09H
08H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/