single.php

Renault dément avoir triché sur les émissions de gaz polluants

Par Benjamin Rieth avec AFP

Le groupe Renault a réagi mercredi aux soupçons de triche aux tests d’homologation de moteurs. Le constructeur français oppose un "démenti formel".

Renault mis en cause pour avoir triché sur ses émissions de gaz polluants dément © LOIC VENANCE / AFP

"Renault ne triche pas (...). Tous les véhicules ont été homologués conformément à la réglementation en vigueur", a déclaré Thierry Bolloré, directeur délégué à la compétitivité de l'entreprise, le numéro 2 de la marque. 

D’après la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), dans un rapport du mois de novembre, le constructeur aurait mis en place "des stratégies frauduleuses" depuis plus de 25 ans pour fausser les tests d’homologation de certains moteurs. 

Selon l’enquête de gendarme de Bercy "l’ensemble de la chaîne de direction", dont Carlos Ghosn serait impliqué. Un point que réfute le numéro deux du constructeur automobile. "Renault, comme toutes les sociétés, a des délégations de pouvoir et les a communiquées à la DGCCRF" qui enquête sur les moteurs diesel Euro 5 et Euro 6, homologués à partir de septembre 2009.

Les résultats de tests menés en France dans la foulée du scandale du "dieselgate" déclenché chez Volkswagen en septembre 2015 ont mis en évidence de forts écarts entre les performances de certains moteurs diesel de Renault au moment de leur homologation en laboratoire et leur utilisation en conditions réelles.

"Ces résultats permettent de soupçonner l'installation d'un dispositif frauduleux qui modifie spécifiquement le fonctionnement du moteur, pour en réduire les émissions de NOx (oxydes d'azote, NDLR) dans des conditions spécifiques du test d'homologation, afin que les émissions respectent les limites réglementaires", a conclu la DGCCRF dans son procès-verbal.

Ses conclusions, rendues en novembre, ont largement contribué à l'ouverture de l'information judiciaire le 12 janvier par le parquet de Paris visant Renault pour "tromperie sur les qualités substantielles et les contrôles effectués".

L'info en continu
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/