Rémi Fraisse : ça dégénère à Toulouse

21 interpellations, deux policiers blessés... À Toulouse, la manifestation contre les violences policières a viré au vinaigre ce samedi.

Thumbnail

À Toulouse, la manifestation en hommage à Rémi Fraisse et contre les violences policières a mal tourné, une fois de plus, samedi 8 novembre.Bilan : 21 interpellations, 2 policiers blessés et 2 voitures brûlées. Plus de 500 manifestants avaient battu les pavés de la Ville Rose, en hommage à Rémi Fraisse, ce jeune militant écologiste décédé il y a deux semaine sur le site du barrage de Sivens (Tarn), par une grande offensive lancée par la gendarmerie.Plusieurs organisations, dont le Nouveau Parti anticapitaliste, avaient maintenu leur appel à manifester malgré l’interdiction préfectorale.