Réforme SNCF : 74 % des Français pensent que le gouvernement ira jusqu'au bout

Photo d'illustration

D'après un sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio et CNews, les Français trouvent majoritairement que le mouvement de grève des cheminots est injustifié, même si leur nombre a tendance à diminuer. Surtout, ils pensent très largement que le gouvernement ne cédera pas face aux manifestations et aux grèves.

Une grève inutile ? Selon un sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio et CNews, les Français estiment, à une courte majorité, 54 %, que le mouvement de grève des cheminots initié mardi, contre la réforme ferroviaire, est injustifié.

Toutefois, ce chiffre, qui était de 58 % à la mi-mars, a tendance à baisser et le rapport de forces s'équilibre entre les partisans et les opposants à la grève.

Pour Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop, les résultats de ce sondage traduisent surtout une crispation du mouvement et de sa perception en fonction du bord politique : "Le soutien à la grève progresse fortement, de 5 points, chez les sympathisants de la France Insoumise, quand, chez les sympathisants Les Républicains et En Marche, il y a un rejet très net. Le soutien à cette grève recule de 12 points chez les sympathisants EM, de 26 à 14 %, et de 10 points chez les sympathisants LR, à 19 %."

"Plus que jamais, conclut-il, c'est un mouvement qui suscite un clivage gauche-droite et qui polarise les points de vue."

Autre enseignement intéressant, malgré une opinion partagée sur le bien-fondé du mouvement, une très large majorité, 74 %, pense que le gouvernement ira au bout de son projet, malgré les grèves et les manifestations.

"L'opinion a intériorisé que le gouvernement ira jusqu'au bout, note Frédéric Dabi. Mais là aussi, ça se polarise. Les partisans de la France Insoumise, s'ils sont majoritaires à avoir intériorisé que le gouvernement tiendrait bon, sont plus nombreux à espérer qu'il cède, alors que du côté des sympathisants LR et LREM, on est très fortement persuadé que le gouvernement ne reculera pas."

Sondage réalisé par questionnaire auto-administré en ligne les 3 et 4 avril, auprès d'un échantillon de 1002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Les rubriques Sudradio