single.php

Pour remplacer ses agents malades à l’école, le maire fait appel aux parents d'élèves

Jean-Louis Amelin, maire de Sanilhac, en Dordogne, a lancé un appel à la population pour remplacer ses agents malades à l’école.

malades
Les petites communes face au manque de personnels d'accueil, malades du fait d'Omicron. (Romain Perrocheau - AFP)

Face à la vague d’absences engendrée par la vague Omicron, la mairie de Sanilhac a demandé l'aide des parents d'élèves afin de maintenir les services de restauration et l’accueil périscolaire.

La moitié des agents d'accueil malades

"Nous avons subi la pandémie au niveau du personnel, explique Jean-Louis Amelin, maire de Sanilhac. Dimanche soir, mon service Enfance-Jeunesse m’a alerté sur le fait que nous avions 50% des personnes affectées à l’accueil qui allaient être absentes. Soit les agents étaient positifs, soit ils étaient cas contact. Ils seront absents cinq ou sept jours."

"Il a donc fallu prendre des dispositions, détaille l'édile. Nous avons fait une réunion de crise le lundi matin, mobilisé le Conseil municipal en premier. Tout ce qu'il était possible de mobiliser. Ensuite, nous avons lancé un appel aux parents d’élèves, et à tous les bénévoles de la commune."

 

La galère pour les maires des petites communes

"Nous sommes une commune de 4.600 habitants qui touche Périgueux, avec trois groupes scolaires, et 400 élèves, précise le maire de Sanilhac. Ils sont éloignés géographiquement, mais nous avons une cuisine centrale avec cinq cuisiniers. Aujourd'hui, nous en sommes à vingt réponses positives de la part de parents d’élèves. Des gens d’autres communes se sont aussi proposés."

"Pour nous, maires de petite commune, c’est la vrai galère, souligne Jean-Louis Amelin. Nous sommes sans cesse en train de nous adapter. Nous avons fait une réserve de bénévoles susceptibles d’intervenir sur différents horaires." Par ailleurs, "nous avons aussi fait appel au marché du travail pour ces remplacements. Mais il n'y a plus personne, car toutes les communes autour de Périgueux ont les mêmes problèmes."

Retrouvez "Le coup de fil du Matin" chaque jour à 7h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

L'info en continu
13H
12H
11H
10H
09H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/