Mort de Jean-Mathieu Michel : "respectez les maires"

Jean-Pierre Véran, maire de Cotignac, président de l’Association des maires du Var et conseiller départemental du Var, revient sur le décès du maire de Signes.

Thumbnail
La commune de Signes est en deuil après le décès de son maire. Jean-Mathieu Michel.

La commune de Signes est en deuil après le décès de son maire. Jean-Mathieu Michel avait 76 ans et était maire de la commune depuis 1983. Lundi 5 août, il a été renversé après s’être opposé à un dépôt illégal de déchets dans un chemin privé.

 

"Le père de ses administrés"

"C’était un homme attachant ; C’était, comme a dit son fils, le père de ses administrés à chaque fois qu’un problème se posait", témoigne Jean-Pierre Véran, maire de Cotignac, président de l’Association des maires du Var et conseiller départemental du Var, "et ami de Jean-Mathieu Michel, 76 ans comme lui. " Jean-Pierre Véran a pu se rendre dans la commune : "J’y ai rencontré les élus, le premier adjoint en particulier. Nous avons évoqué tout ce que faisait Jeannot : c’est 45 ans de vie municipale, car il était adjoint de Paul Ricard, qui avait été maire de Signes. Très amicalement, il m’avait dit 'je ne veux pas laisser la commune à n’importe qui, je vais me représenter en 2020'."

Se battre contre l’incivisme galopant

Le conducteur à l’origine du décès du maire est toujours en garde à vue. Comment en est-on arrivé à un tel drame ? "J’ai été confronté à la même chose à Cotignac, face à un gars qui avait tout laissé devant la porte de la décharge, confie le maire de Cotignac. Cela ne s’est pas mal passé, mais avec le recul, j’aurais pu avoir le même sort que lui. On ne sait pas ce qui s’est passé. Mais il faut se battre contre l’incivisme galopant, et pas seulement quand on est un élu. Maintenant, il n’y a plus de respect. Je dis 'regardez ce que font les maires'.

Dans les petits villages, ce n’est pas leur indemnité qui leur permet de vivre, ils se défoncent pour le bien de tout un chacun. Respectez-les. Plus ça va, plus les gens font ce qu’ils veulent et n’en ont rien à faire. Que les gens se réveillent, il faut donner un bon coup de balai et en revenir aux vraies valeurs."