Manque de personnel : l'hôpital Charles Foix (91) au bord de l'implosion

(image d'illustration)
(image d'illustration) FRANK PERRY / AFP

La CGT a déposé un danger grave et imminent concernant le personnel de gériatrie à l’hôpital Charles Foix à Ivry sur Seine afin de dénoncer une situation où le manque régulier de personnel est devenu intenable. Les soignants et les familles n’en peuvent plus. 

C’est une situation qui est devenue tristement banale. À Ivry-sur-Seine, la CGT vient de déposer un danger grave et imminent concernant le personnel de gériatrie à l’hôpital Charles Foix. Entre manque de personnel et de moyens, la situation est au bord de l’implosion.

Les familles, elles, n’en peuvent plus. Stéphane par exemple, est venu rendre visite à sa mère. Et comme à chaque fois, il doit réclamer pour que cette dernière reçoive des soins : "Ma mère a besoin d’être changé assez souvent. Quand on demande, on doit attendre 2-3 heures, ce qui fait qu’elle a des rougeurs et autres". Compréhensif, Stéphane reconnaît que "la situation pourrait être pire" mais, la coupe est tout de même bientôt pleine. Yann de son côté l’est beaucoup moins, en réalité, il est plus en colère qu’autre chose : "La douche de la chambre de ma mère était cassé pendant trois mois ! Elle vit très mal ici, elle souffre et elle pleure quand elle me voit".

"Certains patients n'ont pas été douchés pendant 3 semaines"

Du côté du personnel, on se désole de cette situation sans pouvoir y faire grand-chose. Lucette, qui travaille ici depuis 20 ans en tant qu’aide-soignante a vu les choses se dégrader peu à peu : "Nous ne demandons pas d’augmentation de salaires, nous demandons simplement des moyens humains afin de nous occuper des patients dont nous avons la responsabilité. Cette situation n’est plus acceptable ! Qu’on nous donne les moyens pour faire notre métier convenablement !". Lucette reconnaît elle-même ne pas pouvoir faire pleinement les choses comme elle le devrait en raison du manque de personnel : "Une toilette normalement ça dure 25 minutes mais avec le nombre de patients et le peu de soignants, on le fait en 10 minutes. En si peu de temps, ce n’est pas une toilette, on peut juste changer une couche et passer un gant sur le visage...".

En cette période estivale où certains membres du personnel sont en congé, la situation est devenue plus que critique. Nolwen Cotel, secrétaire générale de la CGT à l’hôpital Charles Foix, résume l’état des choses en un exemple : "Par manque de personnel, il y a des patients qui n’ont pas été douchés depuis trois semaines alors que nous avons été en période de canicule et que nous n’avons pas la climatisation".

Hier matin, une entrevue s’est déroulée avec la direction de l’APHP afin de débloquer la situation. Cette dernière a reconnue quelques difficultés ponctuelles pour remplacer les absences estivales. Pour pallier ce problème, la direction menace donc de réquisitionner le personnel hospitalier en congé ou en repos

Propos recueillis par Jérome Pasanau. 

Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

mel
- Lundi 27 août 2018 à 11:40
Ivry sur seine est dans le 94 et non le 91

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio