single.php

Ludovine de La Rochère : "on est dans l'idéologie la plus pure, en dehors du réel"

La Manif pour tous compte organiser une manifestation le 10 octobre 2020 pour demander le retrait du projet de loi bioéthique, voté en deuxième lecture à l'Assemblée nationale.

Ludovine de La Rochère est présidente de la Manif pour tous. © AFP

Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif pour tous, était l'invitée d'Arthur de Laborde le 27 août 2020 dans "Sud Radio Midi", à retrouver du lundi au vendredi à 12h10.

 

"On créerait volontairement une inégalité entre les enfants"

"Ce projet de loi est absolument indigne et honteux pour une large part de son contenu. Il y a la PMA sans père et sans motif médical, remboursée par le Sécurité sociale. Il y a l’autoconservation des gamètes sans motif médical et avec remboursement. Et puis il y a l’autorisation de créer des gamètes artificiels, des embryons transgéniques, c’est-à-dire des embryons homme-animal.

Cette loi crée une nouvelle filiation, c’est-à-dire une filiation fictive. Un enfant pourrait être déclaré à l’état civil comme né de deux mères. Naturellement, c’est quelque chose d‘impensable. On est dans l’idéologie la plus pure, en dehors du réel, ce qui est toujours désastreux. On piétine les besoins les plus fondamentaux de l’enfant. Au lieu de respecter l’égalité entre tous les êtres humains, pour les enfants nés d’une PMA, on va les rendre sciemment, volontairement, orphelins de père. On créerait volontairement une inégalité entre les enfants nés d’une PMA et tous les enfants du monde", a déclaré Ludovine de La Rochère.

 

"Il est urgent que la médecine reste concentrée sur sa mission"

"À cela s’ajoute le détournement de la médecine. On a vu avec la crise du Covid comment la médecine manque de personnels, manque de moyens, de budget, connaît des difficultés immenses et a du mal à assumer sa mission si large et si complexe. Et là, on veut que les médecins et les infirmières s’occupent de réaliser des procréations médicalement assistées pour des femmes a priori fécondes, qui ne souffrent pas de pathologies. Et bien, la médecine a d’autres urgences, d’autres priorités, elle doit s’occuper des malades et de la prévention des maladies, des épidémies. Il est urgent qu’elle reste concentrée sur sa mission", a poursuivi Ludovine de La Rochère.

Le 10 octobre 2020, la Manif pour tous souhaite organiser des manifestations à Paris et dans d’autres villes de France. Seront-elles autorisées ? Avec l’épidémie de Covid-19, rien n’est moins sûr…

 

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/