Les QR codes sont-ils dangereux pour notre vie privée ?

Les QR codes, nids à soucis de vie privée et de sécurité ? Denis Jacopini, expert informatique spécialisé en cybercriminalité et en protection des données, auteur du livre "Cyberarnaques" aux éditions (Plon), était interviewé dans "Sud Radio vous explique" sur Sud Radio le 23 septembre. "Sud Radio vous explique" est diffusé tous les jours à 7h45 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Denis Jacopini : "Les QR codes volés d’Emmanuel Macron ou celui du Premier ministre, ce sont des cambriolages"

Le QR code d’Emmanuel Macron a été diffusé sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Les soignants qui l’ont diffusé ont été identifiés et vont être poursuivis. La protection des données sur notre vie privée et notre sécurité est-elle suffisante ? "D’un point de vue technique, il y a quand même énormément de mesures de sécurité qui ont été mises en place, explique Denis Jacopini, expert informatique spécialisé en cybercriminalité et en protection des données. Les QR codes d’Emmanuel Macron ou celui du Premier ministre, ce sont des cambriolages. Dans le cas de Jean Castex, ce sont des photos qui ont permis de l’avoir. Dans le cas du Président, c’est un vol d’informations par quelqu’un qui y avait accès. Rien d’extraordinaire !"

"On ne pourra jamais protéger quelque chose à laquelle plusieurs personnes ont accès, estime Denis Jacopini, auteur du livre "Cyberarnaques" aux éditions (Plon). Là, c’est même une multitude, vu que ce sont les soignants." Ces informations potentiellement sensibles sur la santé et bien d’autres choses peuvent-elles fuiter ? "C'est un peu comme les systèmes bancaires : on essaie de protéger cela non seulement par un identifiant et un mot de passe, mais aussi par un code supplémentaire, que l’on peut recevoir par sms, affiché sur un téléphone. C’est l’identification à double facteur."

Denis Jacopini : en matière de sécurité des données, "le risque zéro n’existe pas"

"On peut se protéger également en rajoutant des obstacles, détaille Denis Jacopini, expert informatique spécialisé en cybercriminalité et en protection des données. Mais plus on ajoute de sécurité, plus on enlève de simplicité. Là, ce ne sont pas des pirates qui sont à l’origine des fuites de QR codes."

Pour autant, les pirates informatiques sont-ils capables de contourner tout cela ? "Non, juge Denis Jacopini, puisqu’une très grande majorité de pirates ne font que reproduire ce que font leurs aînés. Il n’y a pas d’invention. Mais c’est possible car tout système a des failles. Le risque zéro n’existe pas."

 

Retrouvez tous les jours Sud Radio vous explique animée par Patrick Roger et Cécile de Ménibus 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !