single.php

Les enfants sont-ils d’importants contaminateurs du Covid-19 ?

Fabienne Cahn-Sellem, pédiatre à Puteaux dans les Hauts-de-Seine, membre du bureau de l’Afpa, l’Association française de pédiatrie ambulatoire, était interviewée dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 21 septembre. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Le Covid-19 touche notamment les enfants. Des études montrent que les enfants transmettent moins le Covid-19. Mais le transmettent-ils tout de même ?

 

Moins contaminateurs que les adultes

"La Covid-19 n’est pas une maladie très pédiatrique, estime Fabienne Cahn-Sellem, pédiatre à Puteaux dans les Hauts-de-Seine, membre du bureau de l’Afpa, l’Association française de pédiatrie ambulatoire. Les enfants sont principalement asymptomatiques, peu hospitalisés, il n’y a quasiment pas de décès. Sur le pouvoir de contamination, poursuit la pédiatre, ils sont sans doute beaucoup moins contaminateurs que les adultes.

"Ce n’est pas tellement le problème. Il faut respecter les préconisations rappelées par Olivier Véran la semaine dernière" ."Ce qui est le plus important pour les enfants, ce sont les apprentissages, juge Fabienne Cahn-Sellem. On a constaté, lors du confinement et du déconfinement, beaucoup plus de dégâts sur les apprentissages, le moral des enfants et la façon de vivre que des dégâts de contamination et de maladie. Ce n’est pas vraiment le problème."

 

Le port du masque maintenu à l'école

Est-elle favorable à l’allègement du protocole ? "Quand un enfant est touché, on ne ferme pas toute la classe. Ce n’est pas un protocole allégé, c’est ce que les sociétés savantes préconisent depuis le 9 septembre, mais qui n’était pas très bien appliqué, voire pas très bien compris. À toutes fins utiles, nous avons fait une iconographie sur notre site, à appliquer par les parents et les enseignants."

Va-t-on continuer à obliger les enfants à porter le masque en classe ? "Oui, confirme la pédiatre, à partir de 11 ans. Nous avons toujours eu une tranche 11-15 ans qui se rapprochait des symptomatiques. À partir de 15 ans, c’est comme les adultes. Nous préconisons le masque. Les choses ne sont pas forcément en train de s’arranger, pas question d’enlever le masque pour l’instant. Dans les crèches et les jardins d'enfants, en dessous de six ans, le masque est difficile à porter. Mais il est clair que les adultes doivent porter le masque."

 

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !

L'info en continu
16H
15H
14H
13H
12H
11H
09H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/