Le Sidaction a 25 ans : "Pourquoi moi, pourquoi je suis née avec le VIH ?"

sida logo Sidaction
170.000 personnes vivent en France avec le VIH.

Le Sidaction a 25 ans. Le traditionnel appel aux dons s'ouvrent vendredi 5 avril. Un quart de siècle déjà après la première campagne, ce sont encore 6.000 personnes qui sont contaminées par le VIH chaque année, un chiffre qui ne recule plus depuis 2014. Au total, 170.000 personnes vivent en France avec le VIH. Et il n'y a pas que lors de l'acte sexuel que le virus se transmet, puisque la mère peut aussi contaminer son propre enfant pendant la grossesse ou à l'accouchement. Un cas qui n'existe pratiquement plus en France, car les traitements empêchent la transmission du virus. Benjamin Glaise de Sud Radio a pu rencontrer une jeune adulte qui a été contaminée par sa mère à la naissance. 

"Le VIH est là, qu'on le veuille ou pas"

Elle est à peine majeure, mais le Sida lui a déjà beaucoup pris : "à 5 ans, ma mère est décédée de ça. Quand je suis venue en France, le médecin m'a expliqué..." La différence entre le Sida, stade le plus avancé de la maladie, et le VIH, ce virus, que sa mère lui a légué il y a bientôt 20 ans : "le VIH est là, qu'on le veuille ou pas. C'est dans ma tête, c'est ancré en moi, ça fait partie de moi. Pourquoi moi, pourquoi je suis née avec ?

Depuis sa naissance, le traitement de cette jeune centrafricaine est un comprimé par jour et à vie. Mais à l'heure des premières amours, le plus difficile est peut-être ailleurs : "je ne sais toujours pas comment je l'annoncerai à la future personne avec qui je serai... Je ne vais pas l'annoncer au premier rendez-vous, le garçon va flipper..."     

"J'ai le VIH mais ça ne se voit pas"

Pourtant avec son traitement, elle n'est pas contagieuse. Mais face aux préjugés, la jeune femme se bat et garde espoir : "on peut avoir une vie et malgré tout se dire qu'on a le VIH, même si c'est très compliqué. J'ai le VIH mais ça ne se voit pas, je ne suis pas clouée au lit, j'ai mes deux jambes, mes deux pieds, je peux parler, je peux marcher, je travaille".

Un travail, un BAC littéraire en poche et bientôt un appartement à elle. Dans 15 ans, elle se verrait bien avocate, et c'est pourquoi elle a décidé de reprendre ses études.  

Sidaction 2019 : vous pouvez faire un don par téléphone : en appelant le 110 (numéro d’appel gratuit) ou sur internet : www.sidaction.org

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !


 

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio