single.php

Le Pas-de-Calais face aux crues à répétition

Par Jean Baptiste Giraud

Face à la répétition des inondations, commerçants, hôteliers et restaurateurs ont l'impression d'avoir tout nettoyé pour rien.

Des inondations historiques, coup sur coup, en moins de deux mois... Commerçants, restaurateurs, hôteliers, c’est toute une économie qui est paralysée.

150 à 200 établissements franchement sinistrés

"Avec ces pluies qui n’ont pas arrêté depuis quatre à cinq semaines, c’est dur pour le moral, explique Pierre Nouchi, président de l’UMIH du Pas-de-Calais. Ils avaient tout nettoyé et remis en place, et cela a recommencé. Tout est inondé, les caves, les cuisines… C’est terrible et très difficile à accepter."

"Au moins 150 à 200 établissements sont franchement sinistrés. Cela fait beaucoup de monde sur le carreau, avec beaucoup de personnel. On a des frigos, des fourneaux, du matériel que l’on essaie de nettoyer lorsqu’il est souillé. Mais bien souvent, on est obligé de le changer. Et économiquement, c’est extrêmement compliqué. Ils ne se le verront pas rembourser en totalité."

 

 

Des inondations qui risquent de se répéter

Certains ont-ils maintenant peur de tout remettre en état pour rien ? "C’est exactement le sentiment qu’ils ont aujourd’hui, confirme Pierre Nouchi, président de l’UMIH du Pas-de-Calais. Ils se posent la question. Faut-il rouvrir pour que cela recommence dans quelques semaines ou l’année prochaine à la même époque ? Si on ne fait rien sur le territoire, cela va être compliqué pour nos commerces."

Faut-il déménager, abandonner ? "Ils peuvent jeter l’éponge et tout arrêter. Mais j’ai surtout vu des gens assez courageux qui disent « allez, on se retrousse les manches et on y va ! ». On essaie de les aider au maximum. Ce sont des établissements nécessaires pour les communes, tout le monde essaie de mettre la main à la pâte. Il va aussi falloir redonner envie aux clients de revenir chez nous."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 8h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Benjamin Glaise.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
19H
18H
17H
16H
15H
13H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/