single.php

Le jeûne du ramadan expliqué en trois questions

Par Benjamin Rieth

Le mois du ramadan a débuté samedi partout à travers le monde. Un mois de jeûne du lever au coucher du soleil pour les musulmans. Anouar Kbibech, président du Conseil français du culte musulman était l’invité de Sud Radio.

islam
L'islam de France sous l'influence de pays étrangers ? - (BENJAMIN CREMEL AFP)

Quand a lieu le ramadan ? 

Le ramadan a commencé samedi pour des millions de pratiquants musulmans. Une date choisie deux jours seulement avant par les représentants du culte musulman en France pour coller au plus près de "la naissance du croissant lunaire qu’on essaye d’observer pour commencer le mois du ramadan", explique le président du Conseil français du culte musulman, invité samedi de Sud Radio. Fait "exceptionnel" cette année, souligne Anouar Kbibech, le ramadan "commence le même jour dans l’ensemble des pays musulmans". Ce mois de jeûne doit prendre fin le 25 juin lors de la fête de l’Aïd al-Fitr. 

En quoi consiste le jeûne du ramadan ? 

Durant un mois, les musulmans pratiquants vont devoir "s’abstenir de manger, de boire et d’avoir des relations sexuelles du lever du soleil jusqu’à son coucher". Un acte religieux qui possède plusieurs "dimensions" selon Anouar Kbibech. Logiquement, le ramadan s’inscrit d’abord dans "une recherche de piété et de spiritualité", explique le président du CFCM, puisque les musulmans sont incités "à avoir un comportement social irréprochable et une relation avec Dieu renouvelée". Mais il s’agit également d’un acte de solidarité"tout au long de la journée, on se met dans la situation des plus nécessiteux et des plus démunis", ajoute Anouar Kbibech. "Dans la problématique actuelle des réfugiés, ça devrait inciter à plus de partage, et plus de solidarité", tient-il à rappeler. Enfin, il ne faut pas oublier que le ramadan est aussi "pratiquement une fête tous les soirs" puisque "la famille et les amis se retrouvent au moment de la rupture du jeûne", souligne le représentant du culte musulman. 

Tous les musulmans sont-ils concernés par le jeûne du ramadan ?

Le ramadan est un moment important de la vie religieuse des musulmans puisqu’il "fait partie des cinq piliers de l’islam", rappelle Anouar Kbibech, le président du Conseil français du culte musulman. Mais au moment où les jours rallongent, et la chaleur est parfois écrasante, il n’est pas toujours simple de vivre ce mois. Anouar Kbibech appelle donc à maintenir une "certaine hygiène de vie" en s’abstenant "de trop manger à la rupture du jeûne" et en s’hydratant "énormément jusqu’au lever du soleil". Et pour les femmes enceintes ou qui allaitent, et ceux atteints par une maladie chronique comme le diabète, le président du CFCM rappelle qu’il y a un "certain nombre de dérogations". "Nul ne contraint en religion, rappelle Anouar Kbibech, Il n’y a pas une recherche de mettre en difficulté les croyants".   

L'info en continu
09H
08H
05H
04H
22H
21H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/