single.php

La Corrèze veut pouvoir maintenir la vitesse à 90 km/h sur ses routes

Par Jérémy Jeantet

Le président du Conseil départemental de Corrèze, Pascal Coste, demande au Premier ministre le droit de maintenir la limitation de vitesse à 90 km/h sur certaines de ses routes secondaires.

Photo d'illustration

Pas encore en vigueur et déjà contestée. La mesure prise par le gouvernement de réduire à 80 km/h la vitesse autorisée sur les routes secondaires doit être mise en place à l'été et, déjà, un département demande des aménagements.

Pascal Coste, président du conseil départemental de Corrèze, souhaite en effet pouvoir maintenir la vitesse à 90 km/h sur certaines de ses routes secondaires les moins accidentogènes : "Nous avons un ras-le-bol général de l’ensemble des ruraux autour du fait que le gouvernement ne prenne pas en compte notre situation, l’augmentation du gazole, taxer les camions, le 80 à l’heure, ça fait beaucoup pour des gens qui n’ont pas d’autre solution que la voiture. Tout ça nous a conduit à faire une proposition constructive, c’est-à-dire de proposer, en fonction de l’accidentologie, de la caractéristique des routes, de pouvoir rouler à 90 km/h. À cela, nous faisons une autre proposition qui est de renforcer la prévention parce que seulement 17 % des accidents sont liés à la vitesse. Ces éléments nous amènent à demander une expérimentation au Premier ministre de retour en 90 sur les portions qui le méritent."

Propos recueillis par Valentin Chenard pour Sud Radio

L'info en continu
03H
00H
23H
22H
21H
20H
19H
17H
15H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/