Jean-Michel Blanquer veut des dessins animés en VO pour apprendre l'anglais

Jean-Michel Blanquer

Hier, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer a réaffirmé son souhait de mettre en place l’apprentissage des langues étrangères dés le plus jeune âge. Il a aussi confirmé sa volonté de stigmatiser la diffusion des programmes jeunesse à la télévision en version originale ‘(VO) Enfin, il souhaite que les élèves soient capables non seulement d’avoir des cours de langue mais aussi des cours en langue". Ce matin mamans et enfants témoignent dans le journal de Thomas Schnell sur Sud Radio.

Emmanuel Macron dans un discours à la Sorbonne, le 26 septembre 2017 avait déclaré : "Au lieu de déplorer le foisonnement de nos langues, nous devons en faire un atout ! L'Europe doit être cet espace où chaque étudiant devra parler au moins deux langues européennes d'ici 2024. En 2024, la moitié d'une classe d'âge doit avoir passé, avant ses 25 ans, au moins six mois dans un autre pays européen.". Pour ce faire, son ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer, a confié une mission le 20 avril dernier à Chantal Manes, inspectrice générale de l'Éducation nationale et Alex Taylor, journaliste. Les conclusions de ce rapport lui seront remises ce mercredi.

La France est souvent citée dans les classements internationaux comme bonne dernière dans l’apprentissage des langues étrangères. Même si l’apprentissage de l’anglais ou d'une autre langue vivante en CP est proposé depuis 2016, à raison d'1h30 par semaine. Ce matin dans le journal de Thomas Schnell sur Sud Radio, Madeleine, 8 ans montrait qu’elle connaissait queqlues bases : « hello », « yes, et « thank you very much »

Ce lundi, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale a assuré : "L'apprentissage des langues doit être un service public, pas uniquement dans les écoles privées » et d’ajouter vouloir stigmatiser la diffusion de programmes des dessins animés en version originale (VO). "Si en Scandinavie, ils sont si bons en anglais, c'est parce qu'ils regardent des films en VO", a-t-il soutenu. Le gouvernement veut profiter d’un « partenariat « avec France Télévisions pour promouvoir ce genre de choses et notamment des dessins animés en VO.

Caroline, la maman de Madeleine réagissait ce matin dans le journal de Thomas Schnell sur Sud Radio : « Ce sont des éponges petits donc plus ils apprennent tôt, plus ils l’intègrent dans leur quotidien. Je pense que ça ne va être que bénéfique »

Pour Cécile Ayasse, Fondatrice de l’association « Apprends et rêve » montrer des films en VO aux enfants est : « C’est la meilleure manière pour les d’enfants d’apprendre une langue. Ils regardent d’abord le dessin animé en français et ensuite en anglais. Les images permettent rapidement d’acquérir une langue »

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale a également fait savoir qu’il souhaitait que les élèves puissent "Être capable non seulement d’avoir des cours de langue mais aussi des cours en langue". Ce qui signifie que les jeunes écoliers français pourraient suivre des cours de mathématiques ou Histoire Géographie en langue étrangère.

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio