Info Sud Radio : le gouvernement met fin aux contrats de réservistes dans la police

La police s'appuie régulièrement sur les réservistes depuis le début de l'état d'urgence
La police s'appuie régulièrement sur les réservistes depuis le début de l'état d'urgence

Info Sud Radio. Dans le cadre des économies réclamées au plus haut sommet de l’État dans plusieurs ministères, la Direction Centrale de la Sécurité Publique s’apprête à mettre fin aux contrats de réservistes dans la police.

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, avait annoncé la couleur cette semaine. "Le président de la République et le Premier ministre m'ont demandé de trouver 4 à 5 milliards d'euros d'économies suite au rapport de la Cour des comptes. Nous avons demandé à chacun des ministères de voir quels sont les crédits qui peuvent être économisés sans remettre en cause le service public", déclarait-il sur RTL. Et sans même attendre l’arbitrage final attendu du côté d’Édouard Philippe, certains services passent déjà à l’action.

526 millions d’euros à économiser dans la police

Ainsi, selon nos informations, la Direction Centrale de la Sécurité Publique a décidé de mettre fin à tous les contrats de réservistes dans la police dans certains endroits, et ce dans le cadre d’un projet de réalisation de 526 millions d’euros d’économies. Une mesure qui s’appliquerait dès ce jeudi 13 juillet, notamment dans des départements très touristiques en période estivale comme le Var et les Pyrénées-Atlantiques.

Secrétaire général Unité SGP Police-Force Ouvrière, Yves Lefèvre ne décolère pas. "Cela s’est fait sans concertation. Je suis même convaincu que cette décision est une décision propre à la Direction Centrale de la Sécurité Publique, et que la Direction Générale n’était pas au courant, et encore moins Gérard Collomb", déclare-t-il.

Une décision "ubuesque" selon les syndicats

"Des services vont se retrouver complètement bancals d’ici demain soir, des patrouilles vont disparaître de la voie publique… Je préfère qu’on embauche plus d’actifs que de réservistes, cela va de soi. Mais en plein état d’urgence, on a besoin de ces personnels et sous le sceau des 526 millions d’euros, certains veulent rendre une copie plus blanche que blanche et prennent des décisions complètement ubuesques", regrette-t-il par ailleurs.

La mesure concernerait plusieurs milliers de personnes.

Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

alamo
- Mercredi 19 juillet 2017 à 11:42
100 euros par jour net d'impôt c'était un scandale
KEWENAL
- Vendredi 21 juillet 2017 à 00:36
Qui va faire le travail qui était attribué au réserviste ?? personne tous les services de Police sont débordés !! personne ne pourra assumé ce surplus de charge . Les citoyens subiront automatiquement les conséquences de cette décision irresponsable . Il serait peut être plus intelligent de reclasser le personnel qui ouvrent les portes et servent les ministres et autres députés ou sénateurs. Arrêter de rémunérer a des sommes exorbitantes le coiffeur de l'Elysée ou le jardinier tout comme ceux du Sénat. Mais ça on ne le fera pas car il faudra toujours des larbins pour servir ces messieurs dames les élus !!!!!!
Valero patricia
- Vendredi 21 juillet 2017 à 15:43
Bonjour moi j ai fais ma demande en tant que réserviste dans la police mais la réponse ma était en vivier de recrutement mais je doute d être prise.je veux être au service des citoyens cordialement
Didier
- Mardi 25 juillet 2017 à 18:59
Réserviste c'est pas 100 euros mais 90 moins csg et rds sans assurance en cas d'accident tu n'es plus payé Mais c'est peut être le futur du policier????
Je vois que la Police a changé....
DIDIER
- Dimanche 30 juillet 2017 à 20:35
bonjour,
comme le demande le syndicat UNITE SGP-FO pour la réduction du budget de la POLICE: il suffit de supprimer les primes au "mérite" (à la tête du client) .
les réservistes sont nécessaires : ou il faut faire le RAPPEL des VOLONTAIRES avec une retraite à 67 ans comme le demande beaucoup......
M
- Lundi 31 juillet 2017 à 11:17
Je suis d'accord avec Kewenal il FAUDRAIT VRAIMENT QUE LES GOUVERNEMENTS COMMENCENT PAR SUPPRIMER TOUT CES AVANTAGES QU'ILS ONT (chauffeurs pour chaque ministres,porte parapluie..., voiture qui a qu'une personne à bord avec le chauffeur au lieu de faire un "ramassage" lors des conseils de ministres par exemple. On empêche les parisiens de prendre leurs voitures pour aller travailler pour cause de pollution et venir à l'Elysée ne "pollue"pas. Pourquoi tous ces avantages alors que l'on a un GOUFFRE DE DETTES et que l'on veut supprimer des réservistes de policiers. Je pense que ce n'est vraiment pas sur ces personnes qu'il faut faire des économies quand tout ces "fous" vont rentrer où sont déjà en France. Ca continue comme les précédents gouvernements. Eux d'abord avec notre argent et le peuple qui prend les miettes!!!
HERISSON
- Mercredi 2 août 2017 à 16:12
Bonjour
Ça c'est une excellente nouvelle, moins de réservistes ou plus du tout, la police va enfin bosser un peu plus qu'ils ne le font actuellement, 10 policiers a faire les papelards dans les volailleries contre deux policiers qui travaillent dehors, C.Q.F.D et je sais de quoi je parle j'ai un beauf policier à Nancy.
De plus ils vont peut être moins nous faire chiez sur les routes à chasser les plaques des scooters ou a verbaliser les exés de vitesses à 52 km heure au lieu de 50. Un scandale !!!!
Vive ma Petite Raon
bern
- Vendredi 11 août 2017 à 12:40
encore un faux cul qui invite son beauf et vomit sur lui parce qu'il est fonctionnaire de police !!!! pauvre type
Pall
- Vendredi 18 août 2017 à 17:01
" Je sais de quoi je parle j'ai un beauf à Nancy " Pauvre type . Encore un qui s'est fait verbalisé , mais n'a aucun argument sur le sujet . Débilité totale .
Vachezbouve
- Mercredi 23 août 2017 à 16:11
Je suis reserviste ex ads et nous ce n est pas 90 euros mais 64 euros par vacation de sept heure alors avant de crié au scandale !!!!!
JEAN FRANCOIS
- Lundi 4 septembre 2017 à 20:42
Je retrouve encore là la FRANCE que je déteste le plus celle des "faux culs"de nombreux réservistes sont de superbes policiers engagés dans le combat comme au premier jour ils avaient aussi simplement besoin de ce job pour arrondir leur fin de mois pour élever leur famille dans la dignité Oui certains détestent ces hommes et femmes très courageux de continuer à travailler simplement par jalousie et bien je les emmerde moi j'adore tous les réservistes qui osent travailler malgré leur âge eu service de leur pays pendant que certains bavent la haine oui je dis que c'est fortement injuste de les supprimer ils représentent une belle image de la police celle du travail pas celle des branleurs et des grandes gueules qui puent la charogne de la jalousie

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio