Fin de la grève aux urgences

Comme attendu, les médecins urgentistes ont mis fin à leur mouvement de grève ce mardi.

Thumbnail

24 heures après avoir commencé leur mouvement, l'Association des médecins urgentistes de France (AMUF) a levé son préavis de grève, mardi 23 décembre au matin. Le président de l'organisation, Patrick Peloux, a salué l'"accord historique" obtenu du gouvernement sur le temps de travail des médecins urgentistes. Les heures supplémentaires seront désormais déclenchées à partir de 39 heures hebdomadaires, dans la limite de 48 heures par semaine, contre 60 actuellement. Le président de l'association a tenu à souligner "la qualité des échanges" avec le gouvernement, estimant qu'"il n'y avait pas eu de cafouillage" de la ministre Marisol Touraine. "Je ne prends pas ça mal, je pense que la ministre a été enthousiaste" a-t-il déclaré. Le porte-parole de l'AMUF, Christophe Prudhomme, s'était lui montré choqué sur Sud Radio que la ministre annonce la fin de la grève avant d'avoir transmis le texte d'accord à l'AMUF.