Ferme urbaine: sur les friches d'une ancienne usine de Mobylette, ils cultivent des choux dans des bottes de paille

Penser l'alimentation et l'agriculture du futur, un thème majeur au Salon de l'agriculture cette année, et qui devient de plus en plus prégnant, même dans les villes où naissent des fermes urbaines... Comme à Bobigny, en Seine-Saint-Denis, un département marqué par la désindustrialisation qui a laissé des friches où se multiplient les initiatives pour inciter les citoyens à redécouvrir le travail de la terre... Exemple à La Prairie du Canal.

Site internet de l'association la Sauge. http://www.lasauge.fr/ Capture d'écran 24/02/2019 à 9h56
Reportage Sud Radio de Mathilde Jullien

 

D'un côté une route nationale, de l’autre, une ferme installée sur les friches d’une ancienne usine de mobylette. En 2017, l’association la Sauge remporte un appel à projet pour développer l’agriculture urbaine. Floriane est responsable des fermes urbaines d’Île de France: "Même sur une dalle de béton, même en pleine ville, on peut cultiver. Donc là on cultive dans des bottes de paille. On a des carottes, du choux. Aucun produit chimique, aucun produit phytosanitaire. A chaque saison, on sème des variétés différentes, et c'est ce qui fait aussi qu'on ne peut pas avoir les mêmes produits toute l'année dans son assiette".

Éduquer à la saisonnalité et encourager le jardinage, c’est l’objectif que s’est fixée l’association qui accueille des bénévoles chaque semaine:

"On aimerait que tout le monde jardine deux heures par semaine. Inviter les gens à redécouvrir ce qu'était le jardinage, et à faire le lien avec l'alimentation: avoir une pédagogie de la graine à l'assiette".
L’enjeu, c’est aussi de reconnecter les citoyens avec la réalité du monde agricole: "tout ce qui est produit, si on peut se nourrir actuellement, c'est grâce à des agriculteurs. Il faut penser à tous ceux qui cultivent, et qui ont de plus en plus de mal à le faire. Donc il faut penser à notre consommation, qui impacte énormément sur la production et les méthodes de production". L’association la Sauge sera présente au salon l’agriculture, la semaine prochaine, sur le stand In Seine Saint Denis, une première pour le département.