Emmanuel Macron positif au Covid-19 : "Il va y avoir combien de violations de la loi par le président de la République ?"

Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, spécialiste des médecins libéraux, par ailleurs avocat de l’association Coronavictimes, association des victimes du coronavirus, était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 18 décembre. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Emmanuel Macron a été diagnostiqué positif au coronavirus, a annoncé l'Élysée. Le président de la République s’isolera pendant sept jours et devrait assurer ses activités à distance depuis La Lanterne, à Versailles, précise l'Élysée. A-t-il agi de façon irresponsable ?

"On se retrouve à une dînette ou un banquet"

"Nous avons un virus qui court, des restrictions imposées aux Français, le minimum serait de se les imposer à soi-même", estime Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, spécialiste des médecins libéraux, par ailleurs avocat de l’association Coronavictimes, association des victimes du coronavirus.

"On peut pas jouer sur tous les tableaux, estime-t-il. On n’a pas arrêté de culpabiliser les Français en leur disant « vous êtes responsables si vous tombez malade ». On se souvient de Richard Ferrand qui expliquait que, quand on est malade, on est irresponsable. Là, on se retrouve à une dînette ou un banquet, outre le fait que c’est illégal."

"Est-il obligé de violer la loi tout le temps ?"

N’existe-t-il pas des dérogations pour les réunions de travail ? "Le décret parle des déplacements professionnels ne pouvant être reportés. Quand vous regardez les thématiques abordées, cette réunion ne pouvait-elle pas se faire en visionconférence ?" Pour autant, on ne peut pas reprocher au Président de travailler. "Que le Président soit malade, soit, le risque zéro n’existe pas. Je note juste que sa dernière apparition publique était il y a 16 ou 17 jours, lors de son interview sur Brut. Et je note qu’alors il n’avait pas de masque. Avec une durée de contamination de 14 jours, on se demande si ce n’est pas là qu’il a été contaminé."

"Il va y avoir combien de violations de la loi par le président de la République ? Il fait un dîner en violation du décret de son Premier ministre, et il va dans un lieu clos sans masque", s’insurge l’avocat de l’association Coronavictimes, association des victimes du coronavirus. "Le chef de l’État est malade, mais est-il obligé de violer la loi tout le temps ?" Prévoit-il un recours en justice ? "C’est une question qui mériterait d’être posée. J’ai une cliente, une jeune fille de 20 ans, qui a fait l’idiote et a assisté à une fête pendant le confinement. Elle a été verbalisée, mais on a mis la pression sur elle. Elle va être poursuivie pour mise en danger de la vie d’autrui. Le procureur qui va faire cela, que va-t-il faire contre le Président et les dirigeants qui étaient là ?"

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici ! 


Revenir
au direct

À Suivre
/