Des pharmaciens vont bientôt proposer de dépister un mélanome

Photo d'illustration ©FRED TANNEAU - AFP

Se faire dépister un mélanome chez son pharmacien, c’est désormais possible. 65 pharmaciens en France, du groupe PharmaBest proposent ce service, en accord avec le syndicat national des dermatologues. Objectif, faire du dépistage et de la sensibilisations. On dénombre chaque année, en France, 80 000 cancers de la peau.

Aller chez son pharmacien pour se faire dépister un mélanome, c’est un bon moyen de gagner du temps pour Christina : "Il faut prendre un rendez-vous des mois et des mois à l’avance maintenant, donc c’est très pratique."

Pour son pharmacien, l’idée est plutôt bonne : "En tant que pharmacien, on contribue au dépistage des maladies. On a par exemple les auto-tests du VIH qui sont disponibles. C’est toujours intéressant pour nous de contribuer."

En quoi consiste ce dépistage ? Dans une cabine, un pharmacien prend en photo un grain de beauté susceptible de se transformer en mélanome. Coût de l’opération : 28 euros.

Le cliché est ensuite envoyé sur une plate-forme sécurisée à cinq dermatologues du syndicat national des dermato-vénérologues qui l’examinent pour qu’il soit valide. Le docteur Blanchet-Bardon est la vice-présidente de ce syndicat : "Les photos auraient pu partir ailleurs et peut-être pas lues par des dermatologues." Comprenez envoyées dans d’autres pays, où les compétences des médecins ne sont pas les mêmes qu’en France. Enfin, le syndicat met en garde contre les dérives commerciales des pharmaciens, qui profiteraient de ce dispositif pour vendre des crèmes solaires et anti-UV.

Un reportage d'Adeline Tavet pour Sud Radio

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio