Covid-19 : "Les demandes de vaccination sont en forte hausse"

Les rendez-vous s'enchaînent dans les centres de vaccination à l'approche de l'été. Face aux sous-variants d'Omicron, BA.4 et BA.5, les plus fragiles cherchent à se faire vacciner. Un reportage de Corentin Bemol.

vaccinations
La ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, a reçu une dose de rappel fin juin 2022. Photo de STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Devrons-nous bientôt faire notre dose de vaccin ? Depuis une dizaine de jours, l'épidémie reprend. En cause : les sous-variants d'omicron : BA.4 et BA.5. Sur 7 jours, la hausse représente 54,6% de cas supplémentaires, indique Santé publique France, qui relève 147.248 nouveaux cas en 24 h au 28 juin. C'est la première fois depuis deux mois que le nombre de nouveaux cas dépasse la barre des 100.000. La première ministre a appelé mardi à "amplifier les messages de prévention", comme "aérer régulièrement les espaces clos", "se tester dès les premiers symptômes et s'isoler immédiatement en cas de positivité".

Conséquence de cette remontée : de plus en plus de personnes commencent à prendre rendez-vous pour mettre à jour leur pass sanitaire ou pour un nouveau rappel du vaccin, certains s'étant fait vacciner l'année dernière. Un reportage de Corentin Bemol.

 

 

Beaucoup de rendez-vous sont pris à l'approche de l'été

Devant ce centre parisien, une tente est installée. Une des rares où l'on peut encore lire "vaccination covid-19". Depuis le début de l'année, il y a eu peu de passage mais depuis quelques jours, les rendez-vous s'enchaînent.

Abdel Gani comme beaucoup, revient se faire vacciner. Cette dose qui lui rappelle des souvenirs. Il vient se faire vacciner à l'approche de l'été. "On retourne à l’époque de la vaccination malheureusement en 2021. Je compte voyager le week-end prochain, il faut vraiment que je sois vacciné, même si je n’ai pas trop envie. Franchement, ce virus, on ne le comprend pas. Ils disent ça, on fait ça. On n’a pas trop le choix", juge-t-il.

 

"C’est passé de zéro à deux à une quinzaine de vaccinations par jour"

Devant la tente, Armand vient prendre rendez-vous, le retour d'une nouvelle vague l'inquiète. "On a peur qu’il y ait une grosse vague de covid qui revienne. Puis, comme j’ai des facteurs de comorbidités, je préfère faire ma dose de rappel", explique-t-il.

Le rebond épidémique fait exploser les prises de rendez-vous. Bernard Krief le voit également dans sa pharmacie. "Depuis une dizaine ou une quinzaine de jours, les demandes de vaccination sont en forte hausse. C’est passé de zéro à deux à une quinzaine de vaccinations tous les jours", raconte le pharmacien.

Face à la remontée de l'épidémie, le gouvernement n'envisage pas dans l'immédiat un retour des contraintes sanitaires mais recommande de porter le masque dans les transports et envisage un retour du pass sanitaire aux frontières.

 

 

Bernard Krief est docteur en pharmacie et responsable adjoint de la pharmacie des Archives à Paris. Il constate la hausse des demandes de vaccination. La situation est encore gérable pour l'instant dans les pharmacies. Il n’y a pas de rush.

 

Aurélie

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !