Covid-19 : faut-il parler d'une 7e vague ?

Le nombre de contaminations et de personnes hospitalisées en raison du Covid-19 remonte dans l'Hexagone. Nouvelle vague ?

La nouvelle vague de Covid-19 sonne-t-elle le retour des restrictions ? Fait-on réellement face à une septième vague ?

Covid-19 : "Baisser la garde a été une erreur"

"En tout cas, on voit une augmentation très importante, constate Christian Bréchot, virologue, président du Global Virus Network, ancien directeur de l’INSERM et de l’institut Pasteur. On peut appeler cela vague ou pas, mais cela pose des problèmes. Il ne s’agit pas de faire du catastrophisme. On voit que le nombre de décès et d'hospitalisations augmente, mais pas avec une pente énorme."

"Il faut vraiment comprendre qu’avec le nouveau variant BA 5 ou 4, les gens - y compris les jeunes - ne vont pas aller à l’hôpital. Ils ne vont pas avoir des formes réellement graves. Mais ils vont vraiment être fatigués de façon prolongée. Oui, on assiste à une explosion du nombre de cas. C’est vrai, et pas seulement en France. Cela reflète que le virus est toujours là. Cela a été une grosse terreur de baisser la garde comme on l’a fait."

 

"On attend de nouvelles générations de vaccins"

Faudrait-il rétablir le port du masque dans les transports ? "Absolument, estime Christian Bréchot. Quand on est dans un endroit clos comme les transports en commun, on porte le masque. Enfin, on vaccine, on fait la dose de rappel aux plus de 60 ans et aux personnes fragiles. Personne n‘a dit que la vaccination va empêcher de nouvelles infections, mais elle va empêcher des formes graves. La vaccination réduit de façon considérable la fréquence du Covid long."

"Sur la vaccination, la question de fond est la durée d’efficacité, estime le virologue président du Global Virus Network. On attend de nouvelles générations de vaccins, sinon c’est sans fin de refaire des injections au bout de quelques mois. Je comprends la lassitude. La réalité est que le virus est toujours là. On ne sait pas très bien comment il va évoluer. Donc on prend des précautions."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"