single.php

Coup de gueule contre le deal d’une restauratrice d’Avignon : "la paix est revenue !"

Aurélie Segura, restauratrice à Avignon, était l’invitée de Patrick Roger le 8 septembre dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10.

Aurélie Segura est depuis maintenant quatre ans la gérante du Café Thiers, un établissement situé à Avignon. Son coup de gueule contre les points de deal filmés sur les réseaux sociaux a fait un véritable tabac.

 

Plus aucune nuisance

Cette restauratrice a en effet protesté contre le point de vente de drogue qui s’est installé près de chez elle. Même le préfet l’a appelée suite à cette vidéo, mais où en est-elle maintenant ? "Les choses ont remarquablement avancé en quelques jours, se réjouit sincèrement Aurélie Segura. On est tranquille, nous n’avons plus aucune nuisance. Les gens viennent me voir car cela fait trois nuits qu’ils arrivent à dormir correctement. Cela fait des mois qu’ils ne dormaient plus. La paix est revenue !"

Il aura donc fallu ce coup de gueule pour que la situation s’améliore enfin aux abords de son restaurant. Mais que faisait la police jusqu’à présent ? "La police municipale intervenait régulièrement. Plusieurs fois, j’avais sollicité leur venue car il y avait des soucis, des insultes, des rassemblements. C’était devenu la zone."

 

Des policiers municipaux démunis

Mais que peut vraiment faire la police municipale face à des dealers ? "Le souci est qu’ils n’avaient pas le pouvoir de faire grand chose, reconnaît et regrette la restauratrice avignonnaise. À part constater et faire partir. Mais ils revenaient. Même les policiers se sentaient démunis, car cela ne suivait pas derrière."

Face à cette situation, ces nuisances voire ce danger, a-t-elle envisagé de vendre son établissement ? "Oui, nous n’en pouvions plus et à la fin, c’était un problème de sécurité." Dans le quartier, lui en veut-on d’avoir poussé ce coup de gueule ? "Je n’ai pas eu de nouvelles, juste de petits échos, pas de menaces directes, ni de représailles. Ils sont partis, ils ne sont pas revenus. j’espère juste que cela va en rester là."

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger
Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
18H
17H
16H
14H
13H
12H
11H
10H
Revenir
au direct

À Suivre
/