Coralie Dubost : "ce pass sanitaire est indispensable pour préserver nos modes de vie avec le plus de libertés possible"

Coralie Dubost, députée LREM (Hérault), était l'invitée de Jean-Marie Bordry dans "Les vraies voix" le 20 juillet 2021 sur Sud Radio.

Coralie Dubost, invitée de Jean-Marie Bordry dans "Les vraies voix" sur Sud Radio.

Tout au long de cet entretien, Coralie Dubost a tenu à défendre l'action du gouvernement, que ce soit sur la mise en place du pass sanitaire, sur la diminution brutale de l'amende pour les établissements qui ne contrôleraient pas le pass sanitre ou encore sur l'obligation vaccinale pour les soignants.

 

Coralie Dubost : "je trouve cela normal qu’un texte de loi soit amendé suite à des remontées du terrain"

Coralie Dubost est tout d’abord revenue sur le passage de 45.000 à 1.000 euros de l’amende prévue pour les établissements qui ne contrôleraient pas le pass sanitaire de leurs clients. "Le texte est en cours d’examen à la commission des lois à l’Assemblée nationale, je ne peux clairement pas présumer de ce qui sera voté par la majorité. Le texte a néanmoins évolué entre l’avant-projet du Conseil d’État. Toutes les conclusions ont été prises en considération par le gouvernement, qui a apporté quelques modifications, qui nous semblent beaucoup plus justes. On a changé les modalités de saction pour les établissements qui ne contrôleraient pas le pass sanitaire, nous sommes passés d’un délit à une contravention. C’est donc d’abord une contravention, mais au bout de trois récidives, cela se transforme en délit, ce qui nous semble plus progressif et plus adapté à la vie dans laquelle nous allons rentrer désormais avec ce pass sanitaire. Ce pass sanitaire est indispensable pour pouvoir garder nos modes de vie avec le plus de libertés possible, sans pour autant laisser le virus se propager et contaminer très largement."

 


Alors, comment expliquer ce passage brutal du montant de l’amende de 45.000 à 1.000 euros ? "Je trouve cela normal qu’un texte de loi soit amendé suite à des remontées du terrain, des remontées des professionnels, des élus locaux. Vous pouvez qualifier cela d’impréparation ou, au contraire, d’une grande qualité démocratique. Dans cette situation qui évolue rapidement avec le variant Delta, nous parvenons à aller très vite, à ajuster très vite. Tout cela, pour que l’objectif soit atteint sans porter préjudice à la vie quotidienne", a déclaré Coralie Dubost.

Pass sanitaire : "un grand centre commercial n’est pas plus simple à contrôler qu’un petit"

S’agissant des centres commerciaux, pourquoi cette obligation de pass sanitaire s’applique-t-elle uniquement dans les plus grands d’entre eux ? "On se disait qu’un grand centre commercial avec beaucoup d’agents, c’était beaucoup plus simple à contrôler. Mais ce n’est pas plus simple justement en raison de la fréquentation, qui peut conduire à des kilomètres et des kilomètres d’attente. C’est la raison pour laquelle gouvernement et parlementaires échangent cet après-midi et demain dans l’hémicycle. L’idée, c’est de protéger les Français, protéger la santé des Français. On n’est pas là pour leur empêcher de vivre, on n’est pas là pour créer des complexités supplémentaires", a estimé Coralie Dubost.

 

Vaccination obligatoire : "je pense qu’il faudra envisager la question des professions exposées au public tout court"

L’obligation vaccinale, est-elle susceptible d’être élargie à d’autres professions, plus tard ? "Nous avons voulu l’appliquer tout d’abord aux soignants, car ils sont au contact des publics vulnérables. Ensuite je pense qu’il faudra envisager la question des professions exposées au public tout court. Mais pour le moment, ce qui est en cours d’examen en commission, c’est les professions sanitaires et parasanitaires."

Quid des soignants qui n’arrivent pas à trouver un créneau de vaccination ? "Sachant qu’ils étaient prioritaires pour la vaccination depuis janvier 2021, ils ont eu toute l’année pour se faire vacciner. C’est une question d’exemplarité dans leur propre métier de ne pas mettre en danger les patients", a répondu Coralie Dubost.


Cliquez ici pour écouter "Les vraies voix" avec Jean-Marie Bordry
Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !