single.php

Autodéfense : les ventes de bombe anti-agression explosent

Par Jean Baptiste Giraud

Dans le climat d'insécurité actuelle, l'heure est à l'autodéfense. Mais est-ce légal de porter une bombe lacrymogène sur soi ?

couteau
Un jeune du Val-d'Oise mort d'un coup de couteau. (Nicolas Guyonnet / Hans Lucas AFP).

Face à la violence et à l’insécurité, beaucoup achètent des bombes anti agression. Des produits en vente sur des sites internet, mais aussi en armurerie.

Autodéfense : des bombes lacrymogènes sur soi

Quelle est la législation à ce sujet ? "Il existe un décret datant de 1995, et un autre de 2018, explique Yves Goletti, président du syndicat des armuriers. Le volume maximum est de 100 ml et 2% de concentration. Vous avez le droit de porter ces bombes lacrymogènes avec un motif légitime, motif que la loi ne précise pas."

"C’est à l’appréciation des forces de polices. Mais on peut comprendre qu’en ces temps d’insécurité, ils soient très tolérants. 100 ml, cela représente la moitié de la taille d’une petite bouteille d’eau. Nous avions noté une augmentation des ventes. Après chaque drame, attentat, viol, il y a toujours une recrudescence."

 

 

 

"Là, tout le monde en achète"

"En manifestation, ou si vous êtes agressif, vous avez des chances de partir en garde à vue." Qui vient en acheter ? "Majoritairement, en période plus calme, ce sont les femmes. Là, c’est tout le monde. Des personnes en achètent pour leur femme, leur petite amie, leur fille… Elles sont achetées par des gens qui font du jogging, qui traversent des parkings, prennent les transports en commun très tôt le matin. Il y a vraiment toute une clientèle qui l’achète."

"Par ailleurs, une communauté menacée par les actes antisémites en achètent beaucoup, souligne Yves Goletti, président du syndicat des armuriers. Nous avons même des écoles qui en ont acheté pour leurs professeurs. Pour les acheter sur Internet, il faut être majeur, ainsi que pour la porter. Mais une jeune fille qui part tôt le matin ne sera pas embêtée par les forces de l’ordre."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
23H
22H
21H
20H
19H
18H
16H
15H
14H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/