single.php

Antoine Parra : "les épisodes pluvieux sont surtout de plus en plus violents"

Alors que les fortes pluies et orages qui ont balayé le sud de la France ont fait trois morts et de nombreux dégâts, Antoine Parra, le maire d’Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), a l’intention de demander la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

météo
Une météo entre orages et températures élevées. © AFP)

Antoine Parra, maire d’Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), était l'invité de Patrick Roger le 25 octobre 2019 dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10.

 

Argelès-sur-Mer : le préfet de la région Occitanie a constaté les dégâts en personne

Même si la démarche n’a pas encore été faite par voie officielle, Antoine Parra compte bien s’y atteler, et a déjà fait savoir son intention. "J’ai demandé la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle verbalement auprès du préfet de la région Occitanie, qui est venu voir les dégâts sur place".

Pour rappel, la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle permet aux personnes ayant subi des dégâts matériels d’être indemnisées, même si elles n’étaient pas assurées. Une fois la demande transmise aux services de l’État, le ministère de l’Intérieur examine son bien-fondé et rend sa décision par arrêté ministériel.

"Les épisodes pluvieux de forte intensité sont de plus en plus récurrents"

"Notre commune a été fortement touchée. Elle a la particularité d’être traversée par neuf cours d’eau, dont le débit augmente fortement lorsqu’il y a des pluies torrentielles.

Ce genre de précipitations est quelque chose à quoi nous nous attendons régulièrement à l’automne, en octobre-novembre. Cela se produit assez régulièrement. Mais il faut bien admettre que ces événements sont de plus en plus récurrents et surtout de plus en plus violents", a poursuivi Antoine Parra.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/