Acte 22 : Toulouse, capitale des Gilets Jaunes le 13 avril ?

Jean-Luc Moudenc, maire LR de Toulouse
Jean-Luc Moudenc, maire Les Républicains de Toulouse, interviewé par Cécile de Ménibus et Patrick Roger dans "L’invité de l’actu" sur Sud Radio, à 8h10.

Jean-Luc Moudenc, maire Les Républicains de Toulouse, était "L’invité de l’actu" dans la matinale de Sud Radio du 12 avril animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger. Toulouse a été décrétée, par le mouvement des Gilets Jaunes, comme capitale nationale de la mobilisation samedi 13 avril. Il leur lance un appel au calme. 

Jean-Luc Moudenc : "on risque d'avoir un phénomène qui va repartir à la hausse, je partage l'angoisse des commerçants"

Les commerçants redoutent le pire pour l'acte 22 des Gilets Jaunes, samedi 13 avril. Ils estiment que personne ne les aide, ni le préfet, ni l'État, ni la mairie. Pour Jean-Luc Moudenc, maire Les Républicains de Toulouse, "on peut les comprendre ! Les commerçants toulousains ont été durement touchés. Mais souvent, la peur fait oublier un certain nombre de faits objectifs : dès le mois de décembre dernier, la mairie a fait en sorte qu'on allège la facture des commerçants sur les droits de terrasse par exemple. Au total, on a mis plus d'un million d'euros sur la table, l'État a mis en place des mécanismes de dégrèvement ou d'étalement de charges pour aider les commerçants".

Concernant la sécurité samedi 13 avril, il y a d'un côté certains leaders des Gilets Jaunes qui appellent à manifester de façon pacifiste mais il y a toujours le risque des débordements des Black Blocs. "J'appréhende, car Toulouse a été décrétée, par le mouvement, demain comme capitale nationale de la mobilisation. Le mouvement est en décroissance de samedi en samedi mais demain, on risque d'avoir un phénomène qui va repartir à la hausse, je partage l'angoisse des commerçants. Le préfet a demandé et obtenu des forces de l'ordre supplémentaires. Les sept derniers samedis, les forces de l'ordre ont été particulièrement efficaces, puisqu'il n'y a pratiquement pas eu de dégradations".

La place du Capitole sera interdite, "sans doute sur une plage horaire plus large que samedi dernier, compte tenu de l'appel à la mobilisation nationale sur Toulouse demain. Un itinéraire traditionnel à Toulouse est l'anneau des boulevards. Mais comme ces manifestations ne sont pas déclarées, il y a toujours de l'imprévu. Les forces de l'ordre doivent avoir cette capacité de souplesse et d'adaptation".

"Toulouse est un terreau contestataire assez traditionnel"

Pourquoi Toulouse apparaît comme l'un des points cardinaux du mouvement des Gilets Jaunes ? "Toulouse est un terreau contestataire assez traditionnel. En dehors de toute crise, lorsqu'il y a des appels à manifester lancés au niveau national, les cortèges les plus importants après Paris sont à Toulouse. Il y a beaucoup de gens de la gauche radicale qui seront présents dans le mouvement.

Le problème des Gilets Jaunes est qu'ils ne sont pas organisés, donc je n'ai pas d'interlocuteur. S'ils me demandent une entrevue, je leur accorderai. Il y a quelques mois, un rendez-vous avait été prévu avec un groupe de Gilets Jaunes mais ils ont dû subir des pressions, le rendez-vous a été annulé. Mais comme je défends le côté pacifique du mouvement, je mets à leur disposition gratuitement des salles pour qu'ils se regroupent chaque fois qu'ils me le demandent.

Je leur lance un appel au calme demain. Beaucoup de Gilets Jaunes sont dans cet état d'esprit mais le mouvement s'est radicalisé. C'est à Emmanuel Macron de montrer la direction du pays, après s'être déplacé dans de très nombreuses régions, de voir quels sont les thèmes sur lesquels il doit définir de nouvelles orientations. Ce n'est pas facile de faire une synthèse entre des aspirations très nombreuses et très contradictoires, mais c'est son devoir de chef de l'État".

 

Cliquez ici pour écouter "L’invité de l’actu" avec Cécile de Ménibus et Patrick Roger en podcast.

Retrouvez "L’invité de l’actu" du lundi au vendredi à 8h10 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !


 

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio