single.php

À Évry (Essonne), le casting des législatives ne masque pas la réalité quotidienne

Par Benjamin Jeanjean

Prenez la parole sur Sud Radio. Nos reporters sillonnent la France pour parler des sujets qui vous intéressent. Ce lundi, Félix Mathieu est à Évry, dans l’Essonne. 

Thumbnail

À l’approche des élections législatives, la 1ère circonscription de l’Essonne suscite la curiosité des observateurs nationaux suite à la présence parmi les candidats de l’ancien Premier ministre Manuel Valls ainsi que du chanteur Francis Lalanne et de l’humoriste controversé Dieudonné, qui se présentent tous deux en tant que suppléants. Une situation qui n’empêche pas les habitants de rester préoccupés avant tout par leur quotidien local. Au sud de la ville, dans la dalle du Parc aux lièvres, cinq tours d’une quinzaine d’étages seront bientôt démolies. L’occasion pour Pascal Proust, président de l’association Bien vivre à Évry Sud, d’organiser une dernière fête des voisins.

Une rénovation urbaine difficile à encaisser

"Tout le monde va se dispatcher dans la ville ou aux alentours, il faut donc marquer le coup. Le problème quand on part, c’est de savoir où l’on va. On sait ce qu’on quitte, mais on ne sait pas ce qu’on va retrouver. Au départ, il y avait un bar, un centre médical, une boulangerie, une épicerie, une librairie, un coiffeur… Au fil des années les commerces ont fermé. On a vécu de durs moments en 2005 avec des incendies à répétition, des incivilités, etc. Mais le quartier est redevenu complètement calme aujourd’hui", assure-t-il.

Pour Janille, une habitante, les propositions de relogement ne sont pas satisfaisantes. "On m’a proposé deux appartements mais je les ai refusés parce que c’était trop petit. J’ai un F4, ils veulent me donner un F2. J’ai mon petit-fils qui vient pour les vacances, il lui faut une chambre à lui, il a 14 ans. Quand mes enfants viennent de Chartres, ils ne vont pas se payer une chambre d’hôtel pour un week-end. (…) Mon mari est décédé dans cet appartement, alors c’est très dur de partir...", regrette-t-elle.

Valls, Dieudonné, Lalanne… "C'est surtout un effet de com'"

En ce qui concerne les élections législatives, la présence de Dieudonné, Francis Lalanne et Manuel Valls comme candidats ne fait pas l’unanimité. "On devient un peu des stars pendant les élections, grâce à l’ex-maire Manuel Valls, mais sinon c’est une ville comme une autre", indique Najla, une habitante. Cyril, de son côté, pointe "des gens qui font de la politique-spectacle, des communicants, des artistes…". "Je ne pense pas qu’ils puissent accorder une réelle plus-value à la ville, c’est surtout un effet de com'", ajoute-t-il.

Retrouvez ici le reportage de Félix Mathieu à Évry, ainsi que l’interview de Pascal Proust, président de l’association Bien vivre à Évry Sud

L'info en continu
14H
13H
12H
11H
10H
09H
07H
05H
Revenir
au direct

À Suivre
/