3 Français sur 4 opposés au déremboursement des médicaments homéopathiques

Photo d'illustration ©PHILIPPE HUGUEN - AFP
Photo d'illustration ©PHILIPPE HUGUEN - AFP

Alors que le gouvernement a demandé à la Haute Autorité de Santé d'étudier la possibilité d'un déremboursement des médicaments homéopathiques, une étude de l'Ipsos révèle l'attachement des Français à ces médicaments.

C'est presque un plébiscite pour l'homéopathie. Au moment où le gouvernement étudie la possibilité de dérembourser les médicaments homéopathiques, demandant une étude sur la question à la Haute Autorité de Santé, un sondage de l'Ipsos montre à quel point les Français y sont attachés.

77 % des Français ont déjà prix de l'homéopathie au cours de leur vie et 76 % en ont une bonne image.

Le débat n'est pas nouveau, ça fait plusieurs années qu'il agite la communauté médicale, entre traitements conventionnels et traitement alternatifs.

Plus qu'un remplacement, c'est plutôt en complément des médicaments conventionnels que les Français trouvent une utilité à l'homéopathie.

83 % des personnes interrogées trouvent légitime qu'un médecin prescrive de l'homéopathie en complément d'un médicament conventionnel et 58 % aimeraient que les médecins le fassent plus souvent.

Ils sont donc logiquement largement majoritaires, à 74 %, à s'opposer à la possibilité d'un déremboursement des médicaments homéopathiques par la sécurité sociale. Du côté du gouvernement, la décision n'a pas encore été tranchée, mais elle pourrait, le cas échéant, s'avérer très impopulaire.

Sondage réalisé du 23 au 26 octobre 2018, auprès d'un échantillon de 2000 individus représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus

Les rubriques Sudradio