Ukraine : des centaines d’orphelins à l’hôpital de Lviv

Deux Français qui viennent en aide aux orphelins ukrainiens se trouvent à l'hôpital de Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine.

Bastien Joliveau, responsable de l’association Les Convois de la Solidarité 66, se trouve à Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine.

Ukraine : entre 700 et 1200 orphelins à Lviv

Parti avec de l’aide humanitaire, il y vient en aide aux orphelins ukrainiens. "Nous sommes arrivés hier soir à un hôpital d’enfants à Lviv. Ici, il y a un couvre-feu. La situation est assez incroyable. Ici, tout le monde vit, mais on voit partout des barrages, des checkpoints."

"Depuis Perpignan, via la Pologne, nous avons mis à peu près 27 heures pour rejoindre l’Ukraine." Y a-t-il beaucoup d’orphelins sur place ? "Oui, on en compte entre 700 et 1200. Nous ramenons avant tout des denrées et des produits d’hygiène qui peuvent leur servir. Nous sommes aussi là pour aider en tant que bénévoles, quelles que soient les missions : animation, manutention…"

 

"Vous ne passez pas comme cela en Ukraine"

Ressent-on toujours les effets de la guerre dans la partie ouest de l’Ukraine ? "Oui, on sent bien la tension. Il faut savoir que rentrer en Ukraine est de plus en plus difficile. Nous avons dû passer par l’arrière-pays avec un contact polonais et ukrainien. Tout le long de la route, nous avons vu des checkpoints. On sent bien que l’on est dans un pays en guerre."

"Jusqu’en Pologne, ça va, explique Bastien Joliveau, responsable de l’association Les Convois de la Solidarité 66. Ensuite, vous ne passez pas comme cela en Ukraine. Ce qui nous a permis de passer, ce sont des contacts polonais et ukrainiens qui nous ont accompagné à la frontière et permis de passer." Que vont devenir ces orphelins ? "Le but n’est pas de les ramener. On doit surtout trouver des systèmes de filtration d’eau pour ne pas avoir à amener des milliers de bouteilles d’eau."

Retrouvez "Le coup de fil du Matin" chaque jour à 7h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”