Le tireur de Grasse avait "des mauvaises relations" avec d'autres élèves 

Le lycée Tocqueville à Grasse où une fusillade a blessé quatre personnes
Le lycée Tocqueville à Grasse où une fusillade a blessé quatre personnes © capture d'écran Google Street View

La procureure de Grasse s’est exprimée jeudi en fin d’après-midi sur les motivations de l’auteur de la fusillade qui entretenait de "mauvaises relations" avec d’autres élèves

Les motivations de l'auteur de la fusillade dans un lycée de Grasse "paraissent liées aux mauvaises relations qu'il entretiendrait avec d'autres élèves de ce lycée", a déclaré la procureure de Grasse, Fabienne Atzori. "Il semblerait qu'il ait quelques difficultés [...] à s'intégrer" dans l'établissement, a-t-elle ajouté. 

La procureure a écarté la piste terroriste affirmant "qu’aucun élément, aucun lien" ne concordent avec cette hypothèse. 

Le jeune élève de première a été placé en garde à vue pour "tentative d'assassinats". Il "s'est laissé interpellé de manière extrêmement docile" à 13H05, cinq minutes seulement après les faits, a précisé la magistrate.

Selon le représentant de la police présent à la conférence de presse, un engin explosif artisanal a été trouvé dans le sac à dos de l'adolescent, dont les parents sont entendus par les enquêteurs.

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio