Patrick Sébastien : "J'essaie de faire le bien, mais j'ai pris des claques !"

Pour son traditionnel déjeuner du vendredi aux Deux Magots à Saint-Germain-des-Prés, André Bercoff et Céline Alonzo reçoivent Patrick Sébastien, à l’occasion de la sortie de son livre Et si on était bienveillants ? chez XO éditions.  Jean-Pierre Mocky fait également partie de la bande à table, pour son livre Une vie de cinéma, paru aux éditions Neva, une encyclopédie sur ses soixante ans de carrière.

Thumbnail

Patrick Sébastien et Jean-Pierre Mocky étaient les invités d’André Bercoff, vendredi 16 novembre 2018 aux Deux Magots, dans "Bercoff dans tous ses états".

Patrick Sébastien en a marre de ce monde où tout semble tourner autour du mal. C'est pour cela qu'il a écrit son livre, il s'en explique à Céline Alonzo : "J'ai écrit ce livre d'abord en regardant ce qui se passe autour de nous, de l'héritage des Hallyday à l'affaire Benalla, ce n'est que de la malveillance ! J'ai une petite-fille, je veux lui expliquer que la vie, ce n'est pas ça ! Ce n'est pas écraser les autres, ce n'est pas faire des saloperies aux autres, c'est un partage ! J'ai écrit le bouquin à la fois pour tenter de rendre les gens un peu plus bienveillants et pour ne pas décourager ceux qui le sont déjà".

Patrick Sébastien : "La vie, ce n'est pas écraser les autres"

"Ceux qui le sont déjà se disent 'à quoi ça sert d'être bienveillant alors qu'il n'y a que des saloperies qui se passent autour ?'. Ma vie, ce n'est pas ça :  j'ai essayé de faire du bien aux autres et moi, je crois à ça. Je prends des putains de claques en retour mais c'est pas grave, je vais continuer à être bienveillant, je continuerai tout le temps !"

Et comment définir la bienveillance, s'interroge André Bercoff ? La réponse de Patrick Sébastien est limpide et claire : "Par définition, c'est faire du bien à autrui. il y a des gens comme moi qui sont des bienveillants chroniques. On a une question à la fin du bouquin qui anime toutes nos soirées : est-ce que l'Homme est bon ou mauvais, est-ce qu'il naît bon ou mauvais ou est-ce qu'il le devient ? Moi, j'ai toujours prétendu que l'Homme naissait bon et que les circonstances le rendaient mauvais. Ma femme n'est pas du tout d'accord, elle pense que certains naissent mauvais et d'autres naissent bons !".

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez André Bercoff et ses invités du lundi au vendredi sur Sud Radio, à partir de midi. Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !