single.php

Piero San Giorgio : « nous sommes dans une spirale d’anxiété croissante »

En matière d’économie, les derniers chiffres de la France sont mauvais. Se dirige-t-on vers une nouvelle crise ? Peut-on survivre à un effondrement économique ? Réponse sur Sud Radio avec Piero San Giorgio.

Piero San Giorgio, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.
Piero San Giorgio, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

Cela fait plusieurs années que Piero San Giorgio tente d’alerter ses contemporains sur les risques grandissants de crise. Et pour lui, les signaux actuels ne sont vraiment pas bons. Explications sur Sud Radio.

Crise : Piero San Giorgio donne l’alerte

Après une carrière plus que florissante dans les nouvelles technologies, et une réussite financière conséquente, Piero San Giorgio a réalisé que l’essentiel finalement résidait dans la survie. "Lorsque nous considérons comment l’économie s’est développée depuis 1980, avec énormément d’émission de dette, on arrive vers une convergence de tendances lourdes qui en 2025 nous amènent dans une situation de crise : inflation, guerre. La liste des catastrophes potentielles est longue" explique-t-il sur Sud Radio.

"J’ai donc commencé à me préparer, pour ma famille, mes amis, à réfléchir sur comment on peut avoir plus d’autonomie, de résilience, tout en gardant un pied dans le monde du travail et des affaires" ajoute-t-il. Il a d’ailleurs acheté une petite ferme en Suisse, "un pays très sûr" avec un terrain autour, dans laquelle il a vécu et travaillé, de manière modeste, "pour le plus grand bonheur de ses enfants". "Aujourd’hui mon travail est de donner l’alerte, car statistiquement, les risques augmentent".

"Le public commence à comprendre"

Aujourd’hui, le message de Piero San Giorgio, survivre à la peur, commence à faire son chemin. "Le public commence à comprendre" explique-t-il. D’autant plus face aux "marchands de peur". "On peut trouver des solutions dans un monde libre. C’est l’inventivité humaine qui peut trouver des solutions. Hélas, on est dans un monde de plus en plus dirigé. Avec des économies planifiées. Qui ne sont pas des recettes de succès historiquement" lance-t-il, précisant que certains cas dans l’histoire les innovations n’ont pas permis de sauver des civilisations.

"Depuis très longtemps, dans les écrits de César, la peur de l’ennemi, la peur de manière générale, a souvent été utilisée par les hommes de pouvoir pour faire en sorte que la population les suive. A condition qu’ils apportent une solution. Depuis quelques années, on nous amène peur sur peur, sans apporter la moindre solution. Nous sommes dans une spirale d’anxiété croissante" conclut-il sur Sud Radio.

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez “Le face à face” d’André Bercoff du lundi au jeudi  à 13h dans Bercoff dans tous ses états Sud Radio.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
00H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/