single.php

Métaverse : une révolution entre fascination et inquiétude

Le métaverse est-il en train de changer notre monde ? Ou est-ce un nouveau monde qui vient ? Pour en parler Morgane Soulier était l’invitée de Stéphanie de Muru dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio, mardi 20 février, pour son livre Métaverse, comprendre le monde qui vient, publié aux éditions Grasset.

Morgane Soulier, invitée de Stéphanie de Muru dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.
Morgane Soulier, invitée de Stéphanie de Muru dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

Le métaverse fascine autant qu’il inquiète. On ne sait pas trop quoi en penser. Est-il en train de changer notre monde ? Ou est-ce un monde à part naissant ? Pour en parler, Stéphanie de Muru reçoit Morgane Soulier, co-auteur de “Métaverse, comprendre le monde qui vient” publié aux éditions Grasset.

Morgane Soulier : "c’est le monde de demain"

"Le métaverse, c’est le monde de demain. C’est aussi le monde d’aujourd’hui et cela va très vite" précise tout d’abord Morgane Soulier, co-auteur de Métaverse, comprendre le monde qui vient publié aux éditions Grasset. "Tous les 10-15 ans, Internet connaît une révolution qui ne se fait pas de façon brutale, mais d’une manière assez linéaire" ajoute-t-elle, au sujet du métaverse, qui est décidément la dernière révolution en matière numérique. "On a commencé à en parler fin 2021. Les choses vont très vite" précise Morgane Soulier.

"Le mot métaverse n’existait même pas il y a deux ans. Début 2024, le Petit Larousse et le Robert ont rentré le terme métaverse dans le dictionnaire. C’est un mot qui s’est démocratisé, qui est arrivé dans nos foyers et dans nos esprits collectifs. Je l’imagine comme une évolution d’Internet, une nouvelle étape. A mon sens, les prochaines évolutions porteront sur un Internet en trois dimensions. Nous ne serons plus devant nos écrans mais dans nos écrans" lance-t-elle également.

Les nombreuses applications du métaverse

Depuis deux ans, cette technologie n’a eu de cesse de se déployer. "Si l’on est un observateur, un citoyen lambda, on ne se rend pas compte que le métaverse est déjà à l’oeuvre dans beaucoup d’industries, dont l’industrie automobile. Renault a investi plusieurs centaines de millions d’euros dans son métaverse industriel. Aujourd’hui, les peintres en carrosserie de nos voitures sont déjà formées avec des casques de réalité virtuelle" donne Morgane Soulier comme exemple.

Est-on prêt à vivre totalement dans le virtuel, avec le métaverse ? Pour Morgane Soulier, "on va arriver à quelque chose d’assez hybride". "Les casques de réalité virtuelle et les casques de réalité augmentée ont de nombreuses applications dans notre vie quotidienne" conclut-elle, évoquant la formation des chirurgiens, et les progrès de la médecine, grâce à cette technologie, notamment.

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez “Le face à face” d’André Bercoff du lundi au jeudi  à 13h dans Bercoff dans tous ses états Sud Radio.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
18H
17H
16H
14H
13H
12H
11H
09H
07H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/