single.php

Chrétiens d’Orient : "leur nombre a beaucoup diminué"

Par Jean Baptiste Giraud

Les chrétiens d’Orient sont-ils de nouveau menacés ? Après l’Irak et la Syrie, les chrétiens d’Orient sont de nouveau au cœur du grand jeu international avec la crise ukrainienne, et à Gaza. Pour en parler, Marc Fromager était l’invité d’André Bercoff mardi 28 mai sur Sud Radio, pour son livre Ukraine, Gaza et autres tracas : les chrétiens d’Orient dans le nouveau grand jeu publié aux éditions Salvatore

Marc Fromager, sur les chrétiens d’Orient, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.
Marc Fromager, sur les chrétiens d’Orient, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

Avec l’Ukraine, avec Gaza, les chrétiens d’Orient, violemment meurtris avec la guerre en Irak et en Syrie, face à l’Etat islamique sont de nouveau dans le grand jeu international. Focus sur leur situation avec Marc Fromager.

"Les chrétiens d’Orient, c’est la racine"

"Les chrétiens d’Orient, c’est la racine. C’est là que l'Eglise est née. Ce sont des chrétiens avec un rite oriental. Beaucoup sont catholiques, mais ils ont un rite différent. Leur nombre a beaucoup diminué au Proche et au Moyen Orient ces derniers années. L’exemple le plus flagrant, c’est la Turquie avec le génocide arménien. Plus proches de nous, ce sont les guerres occidentales, notamment américaines, en Irak et en Syrie, qui ont fait s’effondrer le nombre de chrétiens" explique Marc Fromager sur Sud Radio.

Dans son dernier livre, Marc Fromager a publié douze lettres, comme douze épîtres, pour faire le point sur la situation des chrétiens d’Orient. Comme des témoignages. Avec un dénominateur commun. "J’ai voulu inverser la perspective. En Occident, on compatit à leur souffrance qui est réelle. Là, ce sont les chrétiens d’Orient qui s’adressent à nous, occidentaux, en nous disant : "réveillez vous, vous n’allez pas bien". Ils sont consternés par l’effondrement à tous les niveaux de l’Occident" ajoute-t-il.

L’inquiétude des chrétiens d’Orient pour l’Occident

Face à la situation mondiale et aux décisions géopolitiques, au sujet de l’Ukraine ou de Gaza par exemple, les chrétiens d’Orient sont inquiets. "Ils ne comprennent pas le sabordage économique de l’Occident, avec par exemple les sanctions infligées à la Russie" lance Marc Fromager. D’où une forme d’inquiétude de leur part. "On les soutenait d’une certaine manière. S’ils perdent ce sentiment d’appartenir à une plus grande communauté que leur communauté nationale, ils sentent bien qu’ils n’ont plus aucun espoir" explique-t-il sur Sud Radio.

"On était pour eux une bouée de secours, une bouffée d’oxygène" précise-t-il. Les chrétiens d’Orient représentent une zone géographique énorme. Et les situations diffèrent bien évidemment en fonction des pays. Pour ce qui est de Gaza, "paradoxalement, avant le 7 octobre, la zone était en train de s’apaiser" conclut Marc Fromager. L'illustration d'un évènement qui repose la question existentielle de cette confession, durement meurtrie depuis des années.

 

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez “Le face à face” d’André Bercoff du lundi au jeudi  à 13h dans Bercoff dans tous ses états Sud Radio.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

 

L'info en continu
20H
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
11H
10H
Revenir
au direct

À Suivre
/