Ce que l’accélération de l’épidémie devrait changer