single-emission.php

Par

Gabriel Attal obligé de dévoiler son chien !


Au programme : Gabriel Attal obligé de dévoiler son chien ! / Lyon : quand les écologistes voient culture, ils sortent leur bol de soupe ! / Bravo Aurore Bergé qui menace d’arrêter de financer certaines associations féministes ambiguës !

Du lundi au jeudi, André Bercoff parle vrai ! Perles, huées, bravo... retrouvez les coups de gueule d'André sur Sud Radio et en podcast.

Philippe David

Retrouvez ci-dessous la retranscription automatique des 2 premières minutes de votre émission :

"On a plus l'impression de voir un adolescent qu'un Premier ministre."

Philippe David : Vous reconnaissez l'immense Nino Ferrer qui chantait aussi on dirait le sud, la perle d'aujourd'hui a du chien on peut dire aussi qu'elle a de l'énergie puisqu'elle porte le nom de Volta, vous ne comprenez pas ? Alors revenons à l'origine de l'histoire, la semaine dernière le Premier ministre s'était fait étrier pour regarder les photos de son chien sur son téléphone pendant que Boris Vallaud, président du groupe PS à l'Assemblée nationale faisait son discours, une situation résumée par le tweet du député socialiste Iñaki Echaniz qui disait :  "pendant que Boris Vallaud parle des morts au travail et des conditions de travail de nos concitoyens Gabriel Attal montre à ses ministres une photo de son chien lunaire", fin de citation. Alors pour rattraper les choses, le Premier ministre a fait un post Instagram réseau social beaucoup moins agressif que X ex Twitter avec une photo de lui et de sa chienne Volta. Une photo où il pose, assis, sur les marches de Matignon en blouson bleu, t-shirt blanc, jean et tennis avec un post qui commence par "Un dimanche avec Volta Elle devait rester mon jardin secret Une photo de mon écran de téléphone cette semaine en a décidé autrement". Alors, ces communications, ça me fatigue un peu on se fiche de savoir, mais radicalement que la chienne du Premier ministre s'appelle Volta et qu'elle est de la race chaud chaud Mais cette photo correspond parfaitement à cette époque où le People et la politique se rejoignent pour faire du Pepolitique, le Pepolitique étant à mon avis catastrophique. En effet, et c'est vraiment, je le pense, du fond du cœur on va peut-être me traiter d'archaïque mais sa tenue vestimentaire, en la voyant on a plus l'impression de voir un adolescent qu'un Premier ministre alors je sais, c'est le nouveau monde, place aux jeunes mais franchement rappeler les codes vestimentaires ou autres ça ne ferait pas un peu de bien de temps en temps. (...)

À voir aussi :

Emission du 8 février 2024 : Un stage de drag-queen organisé pour des enfants de 11 ans à Bordeaux fait réagir.

Emission du 7 février 2024 : Comment va l'attractivité de la France ? 

Emission du 6 février 2024 : Faut-il aussi taxer les voitures électriques ? 

Emission du 5 février 2024 : Augmentation du gaz : la faute à la baisse de la consommation ?

Revenir
au direct

À Suivre
/