page.php

André Bercoff | Biographie

visuel bio bercoff

Un éditorialiste qui parle vrai

André Bercoff est un journaliste, écrivain, essayiste, chroniqueur, et personnalité médiatique, dont la prolifique carrière s'étend sur plusieurs décennies.

Né le 12 décembre 1940 à Beyrouth au Liban d’un père russe et d’une mère espagnole, il a marqué de son empreinte le paysage médiatique français par son talent d'écriture, sa curiosité intellectuelle, sa gouaille et son engagement pour la liberté d'expression.

Après des études à Beyrouth puis à Lyon où il termine avec une licence en lettres, André Bercoff commence sa carrière dans le journalisme au Liban, chez L’Orient-Le Jour, ou il finit rédacteur en chef culturel. De retour en France, il devient co rédacteur chez Jeune Afrique et grand reporter à L'Express entre 1968 et 1974.

Pour le Journal du Dimanche, André Bercoff est l’une “des figures du journalisme des années 80”, proche de Jacques Attali et de la gauche mitterrandienne. Il devient éditorialiste et partage ses humeurs dans de nombreux titres de presse : Le Monde, Libération, Actuel, Le Nouvel Observateur, Globe, Playboy et Lui.

André Bercoff, un cérébral polyvalent

Homme à plusieurs casquettes, André Bercoff est aussi impliqué dans le monde de l’édition : directeur littéraire de Belfond entre 1973 et 1977, il collabore aussi en tant qu’éditeur chez Robert Laffont, Albin Michel, Plon et Michel Lafon.

Il se rapproche de la sphère politique en 1983, lorsqu’il publie deux pamphlets polémiques, sous le pseudonyme de Caton, De la reconquête : pour vaincre la gauche, il faudra se débarrasser de la droite et De la renaissance. André Bercoff a rédigé ces pamphlets à la demande de Jacques Attali, où le narrateur est un homme politique de droite dans un gouvernement de gauche. Ces pamphlets sont largement inspirés de ceux de Gianfranco Sanguinetti, auteur situationniste italien des années 70, proche de Guy Debord, lui-même proche d’André Bercoff. Un mouvement souvent décrié par l’élite intellectuelle parisienne, mais maintes fois défendu par l’auteur dans les colonnes de L’Express.

En parallèle, André Bercoff commence sa carrière en tant que présentateur, d’abord dans Ça vous regarde sur la 5 entre 1991 et 1992, puis dans Français, si vous parliez sur France 3 de 1992 à 1995. À ce propos, Bercoff déclarait : “je préfère faire parler les autres que parler moi-même. Je fais parler les gens qui n’ont pas l’habitude de la parole. Et j’aime bien qu’on change un peu, que ça ne soit pas toujours les mêmes qui parlent. Sans démagogie, je pense qu’il y a beaucoup de gens qui ont des choses à dire, au moins aussi intéressantes que les professionnels de la parole”. Parlons vrai avant l’heure, en somme.

Après un passage rapide à la direction de Hara-Kiri au début des années 2000, Bercoff continue sa carrière à la télé : il apparaît de plus en plus en tant qu’invité ou chroniqueur sur les plateaux de BFM TV, LCI, C8 et iTélé, la plupart du temps pour parler de l’actualité politique.

Désormais parfaitement établi dans le milieu médiatique français et international, André Bercoff a, grâce à sa renommée et son réseau, pu rencontrer de nombreuses personnalités politiques : Bachar Al-Assad, Donald Trump ou encore Nicolas Sarkozy.

Présent sur la grille de Sud Radio depuis 2016, André Bercoff anime l’émission Bercoff dans tous ses états, où il reçoit invités et personnalités médiatiques diverses, le tout en commentant acerbement l’actualité. Coups de gueules, analyses pointues et esprit de contradiction sont au rendez-vous, depuis bientôt 8 ans.

Histoire culturelle d'un snobisme populaire : explications avec Luca Di Gregorio.
"Voici l’histoire inédite d’un terme apparemment trivial et d’un travers authentiquement national, l’enquête interdite qui...
Que pensez-vous de l'union des droites ratée ?
Avec Pierre Marionnet, ancien officier supérieur de la Marine Nationale, André Bercoff vous donne...
Montée des extrêmes : la faute aux médias qui parlent de faits divers ?
Au programme : Montée des extrêmes : la faute aux médias qui parlent de faits...
Le con, symbole de la médiocrité ambiante ?
"Quand on est con, on est con" chantait Georges Brassens. Le dîner de cons....
Le monde est-il en train de "dédollariser" ?
Le monde est-il en train de se "dédollariser" ? Réponse avec Charles Gave, économiste...
Comment en finir avec l'impuissance européenne ?
Dans "Croire et agir" (éd. Plon), Patrice Franceschi "nous conduit dans un long voyage...
Un détenu au gros casier judiciaire va voter à l'extérieur de la prison, il en profite pour s'évader !
Au programme : Un détenu au gros casier judiciaire va voter à l'extérieur de la...
"L’Europe n’est pas une fédération, c’est une entité économique" estime Patrice Franceschi
Dans le contexte géopolitique actuel, l’Europe avoue-t-elle sa totale impuissance à passer pour un...
Le Conseil constitutionnel peut-il retoquer les dates des législatives ?
Plusieurs éditorialistes du droit constitutionnel montent au créneau pour faire annuler le décret qui...
Les magistrats sont-ils vraiment impartiaux pendant les périodes électorales ?
À la suite des élections européennes du 09 juin, le Syndicat de la magistrature...
Revenir
au direct

À Suivre
/